Salle de shoot et cannabis : PS et UMP pas d’accord

Salle de shoot et cannabis : PS et UMP pas d’accord

20.11.2014
  • Salle de shoot et cannabis : PS et UMP pas d’accord - 1

    Salle de shoot et cannabis : PS et UMP pas d’accord

Légaliser le cannabis ? Expérimenter les salles de shoot ? Autant de questions auxquelles la député socialiste, Anne-Yvonne Le Dain, et le député UMP, Laurent Marcangeli, ont tenté de répondre dans un rapport d’information parlementaire publié jeudi. Sur la mise en place d'une salle de consommation à moindre risque, Marisol Touraine prévoit l'expérimentation des salles de shoot pendant six ans, dans son projet de loi santé qui doit être examiné début 2015 par les députés. L’élue socialiste qui juge les expériences suisse et néerlandaise "concluantes" appaludit des deux mains et propose d'expérimenter les salles de shoot dans "au moins trois établissements dans différentes villes" pour une durée de 18 mois, afin de permettre, "en cas d'évaluation positive, la généralisation du dispositif sur le territoire national". A l'inverse, le député UMP estime lui que cela ne peut se mettre en place "faute de sécurisation suffisante du dispositif s'agissant du travail de la police, de la justice et des questions de responsabilités en jeu".

Concernant le cannabis, dont l'incrimination de l'usage personnel est de plus en plus contestée, les deux rapporteurs divergent également : la député PS propose de "légaliser l'usage individuel de cannabis dans l'espace privé pour les personnes majeures, et d'instituer une offre réglementée du produit sous le contrôle de l'Etat". Elle suggère aussi "de transformer le délit d'usage de cannabis dans l'espace public en contravention de 3e catégorie". De son côté, Laurent Marcangeli propose seulement de transformer le délit d'usage de cannabis, qu'il soit public ou privé, "en contravention de 3e catégorie".

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Visite à domicile

À Niort, quatre médecins lancent un service de visite à domicile

À Niort (Deux-Sèvres), deux médecins en activité et deux jeunes confrères sur le point de présenter leur thèse, ont lancé lundi 21 janvier l'association « SOS Niort 79 », pour répondre aux demandes...5

L'aspirine en prévention primaire : le Jama pointe les risques de saignements majeurs

Aspirine

Un nouveau travail, publié par le Jama, montre qu'en prévention primaire, les bénéfices cardiovasculaires de l'aspirine sont contrebalancés... Commenter

La téléconsultation permet aux patients chroniques de voir plus souvent leur médecin traitant selon une étude

.

La téléconsultation dans le cadre du parcours de soins est remboursée depuis le 15 septembre dernier mais cette pratique est encore à la... 1

ORL DYSFONCTIONNEMENT RHINO-SINUSIEN CHRONIQUE, ÉTAPE DIAGNOSTIQUE Abonné

Dysfonctionnement rhino-sinusien chronique

Devant un dysfonctionnement rhino-sinusien chronique, il importe de ne jamais se lancer dans un traitement, notamment antibiotique et/ou... Commenter

Maladies chroniques GOUTTE : LES INFIRMIÈRES FONT MIEUX QUE LES MÉDECINS Abonné

Goutte

Cette étude anglaise du Lancet montre que la probabilité de contrôler l’uricémie et les crises chez les patients goutteux est trois fois... 2

A découvrir