Un maire du 93 en grève pour sauver son centre de santé

Un maire du 93 en grève pour sauver son centre de santé

19.11.2014
  • Un maire du 93 en grève pour sauver son centre de santé-1

Azzedine Taïbi (photo) a décidé d’employer les grands moyens. Le maire communiste de Stains, commune de 35 000 habitants de Seine-Saint-Denis, fait grève aujourd’hui pour protester contre la baisse des dotations aux collectivités locales. Pour sa commune, la baisse pourrait représenter une perte de 3 millions d’euros d’ici à 2017, sur un budget de 51 millions d’euros.

Au premier rang des services impactés par cette restriction budgétaire : le centre municipal de santé Colette...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 17 Commentaires
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 22.11.2014 à 20h54

jeunes réacs , sans conscience , passez tous au secteur 3, et vous viendrez encore pleurer.....

Répondre
 
JEAN CLAUDE B Médecin ou Interne 21.11.2014 à 12h16

Ce maire se plaint de la baisse de la dotation aux collectivités locales ! Evidemment, si la France avait voté socialiste aux dernières présidentielles et si Hollande avait été élu il en serait tout Lire la suite

Répondre
 
JEAN CLAUDE B Médecin ou Interne 20.11.2014 à 12h26

Une idée comme une autre : que la mairie de Stains aide les médecins de son centre de santé à s'installer en libéral... à Stains, évidemment.

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 20.11.2014 à 23h36

Bien dit

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 22.11.2014 à 20h51

ben oui , tu y vas ,la bas toi? sur que NON!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Répondre
 
Pierre h Médecin ou Interne 20.11.2014 à 02h40

À combien coûte aux Français une consultation médicale dans cette structure ? Je crains le pire

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 20.11.2014 à 23h36

Moi aussi. Parce que dans ma banlieue, les gens paient 2 fois : 1 fois avec leurs cotisations sécu + éventuellement mutuelle, et une fois avec leurs impôts locaux !

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 19.11.2014 à 22h26

Les cabinets libéraux se débrouillent sans subventions... eux... pour faire le même boulot !

Répondre
 
ABDALLAH B Médecin ou Interne 19.11.2014 à 22h40

À Neuilly, Passy, Auteuil ce n'est pas le même boulot!!!

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 20.11.2014 à 23h31

J'exerce dans le même genre de banlieue que Stains !!! Ne parlez pas sans savoir !!!

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Reportage Télémédecine : test grandeur nature dans le Grand Est

C’est depuis l’ancienne animalerie remise à neuf du vieil hôpital de Strasbourg, aujourd’hui siège de la société Hopimédical, que le lancement officiel du chantier a eu lieu le 11 septembre, auprès...Commenter

Sénatoriales : des généralistes font leur entrée au Palais du Luxembourg

.

Suite au renouvellement partiel du Sénat, plusieurs médecins généralistes vont entrer pour la première fois à la Haute Assemblée. Bernard... Commenter

PMA, GPA, le grand libéralisme des Français

.

"La France est prête". C'est la ministre de la Santé qui le dit à propos de l'élargissement de l'accès à la PMA voulue par le gouvernement.... 3

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir