Huit Français sur dix pour l’arrêt des soins en cas d’inconscience prolongée d’un de leurs proches

Huit Français sur dix pour l’arrêt des soins en cas d’inconscience prolongée d’un de leurs proches

16.11.2014

78% de nos concitoyens se prononceraient pour l’arrêt des soins si l'un de leurs proches se retrouvait dans un état de coma ou d'inconscience prolongée. Ce sondage Harris Interactive publié dimanche par Le Parisien-Aujourd'hui en France intervient alors que la mission Léonetti doit rendre ses conclusions le mois prochain et que la Cour européenne des droits de l’homme (CDEH) doit rendre sa décision le 7 janvier sur le cas de Vincent Lambert, dont les parents demandent le maintien en vie.

Par ailleurs, près de 69% des personnes interrogées disent avoir réfléchi à ce qu'elles souhaiteraient pour elles-mêmes si elles se trouvaient en coma ou inconscience prolongé et 28% affirment en avoir parlé à des proches ou avoir mis par écrit leur volonté. Un pourcentage qui peut surprendre, alors que l'observatoire de la fin de vie estimait il y a deux ans que 2% seulement de la population adulte avait consigné par écrit ses "directives anticipées".

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 4 Commentaires
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 17.11.2014 à 19h57

on passe de2 à 29 p.cent en deux ans, sacré progrès, il n'est pas facile pour le péquin du coin de les rédiger, comment, où s'adresser ? c'est une question d'information qui n'est pas assez répandue Lire la suite

Répondre
 
YVES M Médecin ou Interne 17.11.2014 à 10h42

Comme le dit justement Bernard F., ce que l'on trouve naturel pour autrui ne va pas de soi quand il s'agit justement de soi. Bien entendu, la loi française actuelle ne résout pas les problèmes Lire la suite

Répondre
 
Bernard F Presse/média 16.11.2014 à 19h46

il faut arrêter de bourrer le crâne des gens c'est 78% pour l'un des proches mais quand il s'agit d'eux-mêmes ils ne sont que 29% à avoir rédigé des "directives anticipées". Ce chiffre doit Lire la suite

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 17.11.2014 à 21h45

presse-média ,vous êtes qui, pour donner des leçons?

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... 2

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir