Décès aux urgences de Guéret, le courrier du généraliste n’avait pas été lu

Décès aux urgences de Guéret, le courrier du généraliste n’avait pas été lu

14.11.2014
  • Décès aux urgences de Guéret, le courrier du généraliste n’avait pas été lu - 1

L'ancien médecin-chef des urgences de Guéret, poursuivi pour homicide involontaire, a été condamné jeudi à deux ans de prison avec sursis par le Tribunal correctionnel après le décès d'une patiente en 2010. Il lui a été reproché une erreur de diagnostic et la non-prise en charge d’une patiente qui aurait pu être sauvée. Souffrant de malaises, Élodie, une étudiante en pharmacie de 23 ans, avait appelé son médecin généraliste qui avait alors diagnostiqué une embolie pulmonaire. Il l'avait faite transporter par ambulance au service des urgences de l'Hôpital de Guéret, joignant l'électrocardiogramme pratiqué et un courrier où il prévenait ses collègues de la probabilité d'une embolie pulmonaire.

Lors de l'audience le 30 octobre dernier, le médecin-chef qui avait pris en charge la jeune femme à son arrivée aux urgences, avait affirmé ne pas se souvenir d'avoir lu le courrier du médecin généraliste mais avait assuré avoir demandé une analyse pour contrôler si la patiente souffrait, ou non, d'une embolie pulmonaire. Quelques heures plus tard, Élodie semblant aller mieux, le médecin de 54 ans, sans prendre connaissance du résultat de l'analyse, l'avait laissée rentrer chez elle, à Aubusson (Creuse). Le lendemain, Élodie succombait à une embolie pulmonaire.

A l’audience, l'avocat du médecin, Me Philippe Clerc, avait défendu un défaut d'organisation, des analyses qui ne sont pas parvenues, "un dramatique concours de circonstances". Le tribunal a fait valoir que les médecins interrogés sur cette affaire ont déclaré que "la malade aurait dû être gardée en observation et des examens complémentaires auraient dû être pratiqués" et qu'il y avait "eu erreur de diagnostic", concluant que "la jeune femme aurait pu être sauvée".

Il y a un an, une étude du département de médecine générale du CHU d’Angers montrait que les courriers des généralistes adressés aux urgences avaient peu d’influence sur le classement des priorités.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 10 Commentaires
 
Rémy L Médecin ou Interne 16.11.2014 à 23h04

Il aurait été judicieux de la part du confrère généraliste d'adresser sa patiente au CH par un SMUR et donc,avec des transmissions médicales.
Il est quasi certain que le courrier médical (ou le DLU Lire la suite

Répondre
 
BRUNO L Médecin ou Interne 15.11.2014 à 12h01

L'appel au médecin urgentiste ou à l'ide coordinatrice me parait plus contributif que l'ECG; surtout si on suspecte une embolie pulmonaire... même si on passe 30 minutes avec VIVALDI, avant de Lire la suite

Répondre
 
SEGOLENE D Médecin ou Interne 14.11.2014 à 19h33

TRANSPORTER PAR AMBULANCE !

Répondre
 
Gerard f Médecin ou Interne 14.11.2014 à 19h00

Il y a 30 ans, le chef du service de pédiatrie de l'hôpital de mon secteur qui connaissait les médecins de campagne de l'alentour disait à ses internes qui piétinaient devant un cas difficile : Lire la suite

Répondre
 
RCH Médecin ou Interne 14.11.2014 à 19h47

Urgentiste, plus proche de la retraite qu'en début de carrière, je trouve injuste ce que vous dites. Dans mon environnement les courriers sont lus et relus + coups de fil quand doute ou Lire la suite

Répondre
 
pierre s Médecin ou Interne 15.11.2014 à 08h35

Désolé, mais mes courriers ne sont pas pris en compte malgré un coup de fil avant d'adresser le patient.
Dernier exemple en date : en septembre 7h d'attente pour un patient adressé pour suspicion de Lire la suite

Répondre
 
michel a Médecin ou Interne 14.11.2014 à 18h29

On frémit devant cette affaire (...) Ce confrère pseudo urgentiste est un abruti. Mais une question me brûle la vulve : le généraliste a-t-il téléphoné lorsqu'il a adressé sa patiente ? A-t-il parlé Lire la suite

Répondre
 
FREDERIC M Médecin ou Interne 15.11.2014 à 09h06

parce qu'en plus du courrier il faudrait le téléphoner , cela me rappelle un enarque qui voulait qu'on lui souligne en rouge les phrases importantes des documents en préambule à une reunion au Lire la suite

Répondre
 
eric f Médecin ou Interne 15.11.2014 à 10h05

Je ne sais pas qui est le pseudo confrère avec de telles certitudes

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Reportage Télémédecine : test grandeur nature dans le Grand Est

C’est depuis l’ancienne animalerie remise à neuf du vieil hôpital de Strasbourg, aujourd’hui siège de la société Hopimédical, que le lancement officiel du chantier a eu lieu le 11 septembre, auprès...Commenter

Dossier congrès

Maladie athéromateuse40 ans d’angioplastie... et encore des questions Abonné

ouv

Quarante ans après la première intervention chez l’homme, l’angioplastie a révolutionné la prise en charge des syndromes coronariens et la... Commenter

Stratégie nationale de santé Agnès Buzyn joue la concertation Abonné

.

La ministre a mis au point en début de semaine une Stratégie Nationale de Santé (SNS) en quatre points qui sera la feuille de route du... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir