MSF propose une formation en ligne sur Ebola

MSF propose une formation en ligne sur Ebola

12.11.2014
  • MSF propose une formation en ligne sur Ebola - 1

Médecins sans frontières a mis en ligne une formation sur Ebola, appelée e-briefing, destinée à l'ensemble des personnes impliquées dans la lutte contre la propagation de cette fièvre hémorragique, selon un communiqué publié mardi à Genève. "Cette plateforme de formation permet dès à présent aux personnes intéressées d'acquérir les connaissances de base sur le virus et les moyens de le contenir", indique l'organisation. Le but de ce e-briefing est de "proposer une information claire sur la maladie, ses modes de transmission et la complexité de sa prise en charge". La formation est disponible en anglais (sans login ni mot de passe) sur ecampus.msf.org.

"La meilleure façon d'éviter que l'Ebola ne se répande en dehors de l'Afrique de l'Ouest est de la combattre sur place", a expliqué le Dr Joanne Liu, présidente internationale de MSF. "Nous savons que le principal goulot d'étranglement sur le terrain est d'avoir suffisamment de personnel formé à travailler en milieu hautement contagieux. Pour soigner plus de malades, il faut impérativement former plus de personnes localement et à l'échelle internationale", a-t-elle ajouté.

MSF gère six centres de prise en charge des cas d'Ebola dans trois pays : la Guinée, le Libéria et la Sierra Leone, pour une capacité totale d'environ 600 lits dans les unités d'isolement. Depuis le début de l'épidémie, plus de 5.600 patients ont été admis dans ces centres, dont environ 3.500 cas confirmés d'Ebola. Plus de 1.400 personnes ont survécu au virus. MSF a déployé sur place 700 volontaires internationaux et plus de 3.000 locaux.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 5 Commentaires
 
FRANCOIS R Médecin ou Interne 12.11.2014 à 23h55

L erreur est de ne s occuper que des malades qui ont de la fièvre sans tester les potentiels porteurs sains et les guéris ...

Répondre
 
FRANCOIS R Médecin ou Interne 12.11.2014 à 23h53

Par conséquent en dehors des équipements il faut respecter les distances avec les autres poursuivre le port de masque de tous les soignants et ne jamais se toucher entre eux .

Répondre
 
FRANCOIS R Médecin ou Interne 12.11.2014 à 23h51

Le renforcement exponentiel des moyens sur place ( hormis les traitements )vont dans le sens d un écrasement de l épidémie .
Ce qui doit îquieter ce sont les porteurs sains asymptomatiques qui Lire la suite

Répondre
 
FRANCOIS R Médecin ou Interne 12.11.2014 à 23h48

Le bémol est que la maladie a déjà créé 3 vagues épidemiques espacées de 1 mois a chaque fois et chacune doublant la précédente en aire sous la courbe .
Attendons donc au moins 1 mois pour non pas Lire la suite

Répondre
 
FRANCOIS R Médecin ou Interne 12.11.2014 à 23h46

Ce qui est rassurant c est de constater une baisse de même pente que la montée sur la courbe épidémique
Le problème est le pas de la courbe qui devrait être en décade et non en semaine puisque la Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Dépakine: audience préliminaire au TGI de Paris

L'association de défense des victimes de la Dépakine et le laboratoire Sanofi ont aiguisé leurs arguments mercredi lors d'une audience au tribunal de grande instance de Paris, première étape de l...Commenter

Les MICI gagnent du terrain surtout dans les pays nouvellement industrialisés

Mici

Les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) sont des pathologies du 21ème siècle, indique clairement Le Lancet du 16... Commenter

Feu vert sur les vaccins obligatoires : en commission, les députés médecins montent au créneau

.

Ça devrait passer lors de l'examen du PLFSS dans l'hémicycle la semaine prochaine. Mais pas forcément comme une lettre à la poste… Les déput... 2

Sécurité alimentaire LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES DESTINÉS AUX SPORTIFS Abonné

Complements alimentaires

Une alimentation équilibrée, diversifiée et privilégiant les aliments de haute densité nutritionnelle suffit à satisfaire les besoins... 1

Recherche en Médecine Générale INFECTION URINAIRE : DIAGNOSTIC TROP EMPIRIQUE Abonné

Bandelette urinaire

La prise en charge des infections urinaires (IU) a fait l’objet de recommandations en 2008 publiées par l’Assaps, puis d’une actualisation... 2

A découvrir