Inde : un ministre des médecines douces

Inde : un ministre des médecines douces

10.11.2014
  • Inde : un ministre des médecines douces - 1

    Inde : un ministre des médecines douces

Discipline tendance en France, le yoga fait désormais l’objet d’un portefeuille ministériel en Inde. Un ministère dédié plus largement aux médecines et pratiques traditionnelles au rang duquel figurent également l’ayurdeva et l’homéopathie. C’est dimanche soir que le Premier ministre indien, Narendra Modi, a annoncé, dans le cadre d’un remaniement ministériel, la création d’une telle entité. Pratiquant quotidiennement le yoga, Mori espère ainsi relancer cette discipline ancestrale.

Ça n’est pas la première fois que le dirigeant nationaliste hindou manifeste son intense enthousiasme pour cet art. En septembre dernier, il avait demandé à l’ONU d’envisager l’instauration d’une journée mondiale du yoga, estimant qu’il « permettait de découvrir le sens de l’unité entre soi, le monde et la nature ». Il avait par ailleurs profité de sa visite aux États-Unis pour vanter les mérites de cette discipline indienne traditionnelle avec Barack Obama. Plus récemment, il affirmait que « le yoga avait acquis une reconnaissance mondiale pour ceux qui veulent vivre sans stress et choisissent d’avoir une approche holistique de la santé ». Une reconnaissance qu’il espère voir se diffuser à l’ayurdeva.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Martin Winckler

Dans « l'École des soignantes », Martin Winckler imagine un système de soins utopique

Dans « l’École des soignantes »*, le généraliste écrivain Martin Winckler décrit un hôpital utopique en 2039 mis en place par une communauté urbaine en France. Les femmes y sont majoritaires et les...3

L’ARS Ile-de-France lance le recrutement d’au moins 62 généralistes salariés

.

Cela faisait partie des mesures d’urgence du plan Ma Santé 2022, annoncée par Emmanuel Macron, le recrutement au niveau national de 400... 3

Le Bas-Rhin mise sur le 116 117 pour prendre en charge les soins non programmés en journée

.

L’URPS du Bas-Rhin, soutenue par l’ARS du Grand Est a lancé lundi dernier le dispositif “Un médecin 116 117” pour répondre à la demande de... Commenter

Ophtalmologie L'OPHTALMOLOGIE DE L’ENFANT EN SOINS PRIMAIRES Abonné

Ophtalmologie

En raison de délais de consultation souvent longs, l'ophtalmologie pédiatrique envahit les soins primaires. Il incombe aux médecins... 2

Gynécologie L'ENDOMÉTRIOSE Abonné

Endométriose

Retards diagnostiques, mauvaise coordination dans la prise en charge : une grande marge de progrès demeure sur l’endométriose, pathologie... Commenter

A découvrir