Enquête de l’ARS, information judiciaire et autopsie après le décès d’un enfant opéré d’une appendicite à Metz

Enquête de l’ARS, information judiciaire et autopsie après le décès d’un enfant opéré d’une appendicite à Metz

08.11.2014
  • Enquête de l’ARS, information judiciaire et autopsie après le décès d’un enfant opéré d’une appendicite à Metz - 1

    Enquête de l’ARS, information judiciaire et autopsie après le décès d’un enfant opéré d’une appendicite à Metz

L'Agence régionale de santé (ARS) de Lorraine a indiqué samedi avoir diligenté une enquête médico-administrative pour éclaircir les circonstances du décès d'un enfant de 11 ans, des suites d'une opération de l'appendicite dans une clinique de Metz. Corentin, dont les obsèques ont eu lieu samedi, avait été admis le 31 octobre à la clinique Claude-Bernard de la ville pour une appendicite. Il y avait été opéré le lendemain, mais des complications lors de l'intervention ont conduit à son décès le dimanche 2 novembre au CHU de Nancy, où il avait été transféré. Cette affaire - qui intervient deux mois après le décès d’un enfant en Ile-de-France des suites d’une appendicite- provoque une forte émotion.

Dans un communiqué, la clinique Claude-Bernard de Metz a promis "toute la transparence sur les faits" et espère que l’enquête de l’ARS permettra "de faire la lumière sur ce dramatique événement" Cette enquête médico-administrative doit "identifier les circonstances et les causes" du décès survenu dimanche 2 novembre, a indiqué l'ARS. "Les expertises correspondantes sont en cours. Leurs résultats seront communiqués à la famille de cet enfant et tenus à disposition de l'autorité judiciaire", a-t-elle précisé dans un communiqué.

Une autopsie de l'enfant a eu lieu dans la semaine. Selon l’avocat de la famille, "le rapport d'autopsie n'est pas encore rédigé, mais a priori il semblerait qu'il confirme l'incompréhension des parents", qui travaillent tous deux dans le domaine médical, a ajouté Me Baerthelé. Cette autopsie indiquerait que l'aorte et le foie de la victime ont été touchés lors de l'opération, si l’on en croit Le Républicain Lorrain, qui a révélé l'affaire. "Les parents veulent comprendre comment en partant au bloc pour une intervention somme toute relativement banale d'appendicite, on finit par ne pas sortir du bloc, avec une aorte touchée et le foie aussi", a expliqué l’avocat de la famille.

De son côté, le parquet de Metz a ouvert une information judiciaire contre X vendredi après le dépôt d'une plainte pour homicide involontaire des parents de la victime. L'équipe médicale et la direction de l'établissement ont fait part samedi de leur "profond soutien" à la famille, dans un communiqué. L'établissement a précisé avoir mis à la disposition de la famille "les éléments du dossier médical". "Toutes les compétences médicales et paramédicales de l'Hôpital Clinique Claude Bernard ont été mobilisées en urgence le jour des faits", a-t-il ajouté. Mais "malgré tous les moyens mis en oeuvre, l'état de santé de Corentin a nécessité le transfert vers le CHU de Nancy", où il est décédé. "Nous apportons tout notre concours à l'enquête en cours et ferons toute la transparence sur les faits", a assuré le directeur de l'établissement, Cyril Dufourq.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Congrès Isnar

En direct du Congrès de l'Isnar-IMG Agnès Buzyn rassure les internes sur la coercition, mais botte en touche sur les conditions de travail

Après un rendez-vous manqué l’année dernière à cause des intempéries, la ministre de la Santé était cette année bien présente physiquement au 20e Congrès de l’Intersyndicale des internes de...3

[VIDEO] Accès des salariés, indépendance des actions en Congrès, organisme pro-syndicats ... la directrice générale de l'ANDPC répond à vos questions - 2/2

[VIDEO] Accès des salariés, indépendance des actions en Congrès, organisme pro-syndicats ... la directrice générale de l'ANDPC répond à vos questions - 2/2-0

Les médecins ont encore un an pour répondre à leur obligation triennale de développement professionnel continu (DPC). Les généralistes... Commenter

Téléconsultation, télé-expertise : qu'est-ce que ça change ? Deux généralistes témoignent

Adrien Naegelen et Nicolas de Chanaud

À l'occasion d'un colloque sur la télémédecine en libéral, organisé par l'URPS Ile-de-France jeudi dernier, deux jeunes généralistes parisie... 2

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir