Hollande évoque les derniers jours de sa mère et cherche "le consensus" sur la fin de vie

Hollande évoque les derniers jours de sa mère et cherche "le consensus" sur la fin de vie

07.11.2014
  • Hollande évoque les derniers jours de sa mère et cherche "le consensus" sur la fin de vie - 1

Quelques semaines après la remise du rapport de synthèse du CCNE sur la fin de vie, François Hollande a précisé, jeudi soir sur MyTF1news.fr, ses intentions sur la fin de vie. "Je souhaite qu'il y ait une loi qui puisse être préparée dans le cadre d'un consensus. Deux députés ont été mandatés, un député de gauche, un député de droite, c'est un sujet qui pourrait nous intéresser tous", a affirmé le président de la République, à propos de la mission confiée aux députés Jean Leonetti (UMP, auteur de la loi précédente) et Alain Claeys (PS). "Il nous faut permettre que lorsqu'il y a une souffrance, lorsque la fatalité est maintenant proche, nous puissions accompagner ces personnes, et je pense qu'il faut trouver à partir de la loi Leonetti les améliorations nécessaires", a poursuivi François Hollande.

La loi Leonetti qui, depuis 2005, régit la fin de vie permet déjà l'administration d'antidouleurs dans certains cas bien précis au point d'"abréger la vie" mais elle reste mal comprise et mal appliquée par les médecins. Elle ne prévoit pas en revanche un "droit à la sédation" pour les malades en phase terminale. François Hollande a pris pour exemple le cas de sa mère, décédée il y a quelques années et qui a eu "une fin de vie extrêmement rude". "Elle a eu le bénéfice des soins palliatifs, je veux saluer tous ceux qui se dévouent pour les soins palliatifs", a ajouté le locataire de l'Elysée.

La réaction de l’Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD) ne s’est pas faite attendre. "Nous ne voulons pas d'une amélioration de la loi Leonetti car cette loi, faite par les médecins et pour les médecins, a échoué. Nous voulons un changement de logique plaçant la personne qui va mourir au centre", a déclaré à l'AFP Jean-Luc Romero, le président de l'ADMD.

Hollande a néanmoins donné quelques gages aux partisans de l’euthanasie. Annoncé à plusieurs reprises, un projet de loi sur la fin de vie pourrait être déposé au Parlement autour du mois de mars 2015. Et les radicaux de gauche, partisans de changer la loi devraient y jouer les premiers rôles. Le 22 octobre, le chef de file des députés radicaux de gauche Roger-Gérard Schwartzeberg a assuré que François Hollande lui avait promis le dépôt au Parlement d'un texte de loi sur la fin de vie "autour du mois de mars", après une rencontre avec lui.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 11 Commentaires
 
ISABELLE G Médecin ou Interne 15.12.2014 à 08h23

C'est triste pour la maman et la belle-maman de Mr Hollande, mais on ne va pas faire une loi à chaque fois qu'un Président pleure sa mère et qu'il nous tire des larmes avec ses histoires de famille Lire la suite

Répondre
 
Daniel B Médecin ou Interne 10.11.2014 à 15h23

Paradoxe de l’ADMD, qui ne veut pas de la loi Leonetti « car cette loi, faite par les médecins et pour les médecins, a échoué ». Or précisément l’ADMD réclame que les médecins s’impliquent dans Lire la suite

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 10.11.2014 à 18h24

Je crois que vous n'avez rien compris, et qu'il est plus facile de laisser la souffrance à ceux qui veulent bien s'en occuper; ce n'est pas votre cas; n'y avez-vous jamais été confronté ou avez-vous Lire la suite

Répondre
 
Daniel B Médecin ou Interne 11.11.2014 à 14h54

Rassurez-vous, je ne suis pas un praticien de bureau. Sans comprendre peut-être, je constate (comme vous le pouvez aussi) les faits :
1) Les partisans de l’euthanasie n’ont jamais fait progresser le Lire la suite

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 08.11.2014 à 14h28

ADMD
APOSTASIE : par ce que je ne suis pas de ceux qui sont sur tere , pour souffrir pour expier le péché originel

Répondre
 
MARC M Médecin ou Interne 07.11.2014 à 20h52

BOF !!!!!!!
Paroles ... Paroles ... Paroles ...

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 08.11.2014 à 08h36

trop facile de faire l'autruche !!!

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 08.11.2014 à 12h27

??? Que voulez-vous dire au juste ?

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 07.11.2014 à 20h46

ma mère est dcd , dans des conditions déplorables , j'ai demandé l'apostasie, ma belle mère aussi , j'ai adhéré à L'ADMR........

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 08.11.2014 à 12h29

Apostasie ? Quel rapport ? Et merci de préciser ce qu'est l'ADMR. Vous vouliez écrire ADMD peut- être ?

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les centres de santé ne veulent pas tomber sous la coupe des cliniques privées

Pour les centres de santé, la rentrée n'amène pas de répit. Alors que les responsables du secteur ont bataillé au printemps dernier pour éviter que la création de nouvelles structures ne soient...4

Les femmes boudent la pilule... mais pas la contraception

Contraception

Même si en 2016, la pilule reste la méthode contraceptive la plus utilisée (36,5%), son utilisation a diminué, avec une baisse de 3,1... 1

Les changements au travail, mauvais pour la santé des salariés

.

Les changements au travail peuvent avoir un impact sur la santé mentale des salariés, selon une étude du ministère du Travail publiée... 1

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir