Grogne : CSMF et SML lancent campagne d’affichage et pétitions

Grogne : CSMF et SML lancent campagne d’affichage et pétitions

05.11.2014
  • Grogne : CSMF et SML lancent campagne d’affichage et pétitions - 1

    Grogne : CSMF et SML lancent campagne d’affichage et pétitions

Pétitions, clips, campagnes d’affichage, les syndicats redoublent d’effort dans leur mobilisation contre les projets du gouvernement. Le SML et la CSMF présentaient aujourd’hui tout un arsenal de communication pour sensibiliser praticiens et patients à leurs revendications. Les motifs d’insatisfaction n’ont pas changé ces dernières semaines et le projet de loi santé, présenté en octobre dernier, n’a fait que les cristalliser. Un mécontentement commun aux deux organisations mais des modes d’action parallèles. Si le mot d’ordre et les dates de la grève initiés par l’UNOF et répercuté par la CSMF ont rallié bon nombre de syndicats, le SML ne décidera de sa position sur ce mouvement qu’en assemblée générale, samedi prochain.

Pour l’heure, Roger Rua réclame le retrait pur et simple du texte de Marisol Touraine. « Après, on verra », affirmant que son syndicat « fera tout pour arriver à cet objectif ». S’opposant « à la loi étatique et dirigiste », le SML lance en attendant une pétition destinée à défendre « une offre de libérale de proximité ». Une liberté qui s’entend tant du point de vue du patient quant au choix de ses soignants que de celui des médecins s’agissant de leurs lieu et modalités d’exercice.

Du côté de la CSMF, pas d’appel au retrait du projet de loi mais seulement à l’engagement de négociations, avec le Ministère, avant l’examen du texte au Parlement. De l’avis de Jean-Paul Ortiz (photo), président du syndicat, les dates de la grève laissent « deux mois au gouvernement pour prendre le temps politique d’enclencher des réflexions quant au mécontentement ». Ce qui n’empêche pas son syndicat d’impulser lui aussi une campagne d’affichage, également assortie d’une pétition. Sa branche spécialiste, l’UMESPE, organisera des « États généraux de la médecine spécialisée », dimanche 7 décembre, et tiendra une assemblée générale extraordinaire, le 13 décembre.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Le budget de la Sécu pour 2019 dévoilé Fin du « NS » manuscrit, prévention chez l'ado, vaccination en pharmacie... ce qui change pour vous

Le Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2019 était présenté ce mardi matin à Bercy par le ministre de l'Action et des comptes publics Gérald Darmanin et la ministre de la...2

Le CCNE dit oui à la PMA et aux diagnostics prénataux, mais non à une nouvelle loi sur la fin de vie

CCNE

« C’est un avis qui n’est pas consensuel mais dans lequel nous avons essayé de faire émerger un assentiment majoritaire. » Le Pr Jean-Franço... 3

Le trou de la Sécu sera comblé en 2019, assure le gouvernement

.

Le redressement des comptes sociaux se poursuit et devrait se traduire par un retour à l'équilibre de la Sécurité sociale en 2019. Une... 1

Addiction LA PRISE EN CHARGE DE L’ARRÊT DU TABAC EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Cigarette ecrasee

Le taux de succès dans l'arrêt du tabac dépend de l'intensité du suivi et du traitement pharmacologique associés. Il faut en moyenne quatre... Commenter

Dermatologie L’ÉRYTHÈME NOUEUX Abonné

érythème

Cette hypodermite se caractérise cliniquement par des nodules érythémateux, localisés principalement au niveau des jambes. Elle peut être... Commenter

A découvrir