C'est arrivé le 2 novembre 1905 - Mort d'Albert von Kölliker

C'est arrivé le 2 novembre 1905Mort d'Albert von Kölliker

02.11.2014
  • Mort d'Albert von Kölliker   - 1

    Mort d'Albert von Kölliker

Médecin, anatomiste, histologiste, physiologiste, neuroscientifique, mais aussi zoologiste Rudolph Albert von Kölliker est né le 6 juillet 1817 à Zurich. Après deux ans d'études de médecine à Zurich, von Kölliker poursuivit, en 1838, son cursus à l'université de Bonn, puis à Berlin où il fut l'élève de Johannes Peter Müller et de Friedrich Gustav Jakob Henle. Il obtint successivement un doctorat en philosophie à Zurich en 1841, puis en médecine à Heidelberg en 1842.

Après avoir commencé sa carrière comme prosecteur à l'université de Berlin auprès de Henle, il fut appelé par l'université de Zurich qui lui proposa la chaire de professeur extraordinaire de physiologie et d'anatomie comparative qu'il occupa trois ans. Un poste qu'il va conserver jusqu'en 1847, année où l'université de Wurtzbourg lui offrit le poste de professeur de physiologie et d'anatomie microscopique et comparative. Kolliker accepta l'offre et demeura dans la petite cité bavaroise jusqu'à la fin de sa vie.

Première description du schisostome

En 1852, le médecin suisse publia un manuel sur la théorie cellulaire, le " Handbuch der Gewebelehre des Menschen " qui sera souvent réédité. En association avec Karl Theodor Ernst von Siebold (1804-1885), von Kölliker créa la même année un journal , le " Zeitschrift für wissenschaftliche Zoologie ", où est décrit pour la première fois le parasite schistosome. Toujours en 1852, von Kölliker, qui eut aussi l'idée de distinguer la physiologie de l'anatomie, décrivit comment les nerfs moteurs proviennent des neurones dans la corne antérieure de la moelle épinière. Et, poursuivant les travaux de Henle, il prouva aussi la différence entre les muscles lisses et striés.

C'est lui également qui prouva que les chromosomes sont impliqués dans l'hérédité, que les spermatozoïdes sont des cellules. Il introduisit le terme de cytoplasme pour désigner le matériau cellulaire extérieur au noyau.

Parallèlement à sa carrière d'histologiste, von Kölliker étudia particulièrement les méduses et d'autres organismes similaires, ce qui l'amena à diriger de nombreuses expéditions zoologiques en Méditerranée et sur les côtes d'Écosse. Après s'être intéressé aux invertébrés, il passa aux vertébrés. Pour les embryons de mammifères, il fut l'un des premiers à introduire des techniques microscopiques, incluant fixation, découpage, coloration.

Von Kölliker est mort le 2 novembre 1905 à Wurtzbourg. il membre étranger de la Royal Society depuis 1860, celle-ci lui accordant en 1897 sa plus haute récompense, la médaille Copley.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Baromètre Santé 2016 La confiance envers les vaccins reviendrait-elle ?

À la veille du débat parlementaire sur l’obligation vaccinale, Santé Publique France a fait les choses « en grand » en publiant un volumineux BEH sur la vaccination des jeunes enfants et en...Commenter

Pelloux réclame l'ouverture de centres de santé jusque tard le soir

.

"21 millions de passages aux urgences" ont été recensés en 2016, un chiffre "multiplié par deux en vingt ans". C'est Patrick Pelloux qui l'a... 12

[Vidéo] Un Livre Blanc souligne les lacunes dans la prise en charge de la douleur

Douleur

La Société Française d'Etude et de Traitement de la Douleur (SFETD) a présenté mardi 17 octobre le Livre blanc de la douleur 2017, alertant... 2

Sécurité alimentaire LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES DESTINÉS AUX SPORTIFS Abonné

Complements alimentaires

Une alimentation équilibrée, diversifiée et privilégiant les aliments de haute densité nutritionnelle suffit à satisfaire les besoins... 1

Recherche en Médecine Générale INFECTION URINAIRE : DIAGNOSTIC TROP EMPIRIQUE Abonné

Bandelette urinaire

La prise en charge des infections urinaires (IU) a fait l’objet de recommandations en 2008 publiées par l’Assaps, puis d’une actualisation... 2

A découvrir