Un généraliste au départ de la Route du Rhum

Un généraliste au départ de la Route du Rhum

01.11.2014
  • Le Dr Hervé de Carlan sur son bateau lors du Grand prix Guyader en 2011

Avis de gros temps pour les 91 navigateurs qui, au départ de Saint Malo prendront le départ dimanche en solitaire pour la 10 ème édition de la Route du Rhum, sous la pluie, puis sous un fort vent de sud-ouest... Le Dr Hervé de Carlan fait partie de ces audacieux. Ce généraliste troquera en effet pour quelques semaines le stéthoscope contre le ciré et les bottes. Pas tout à fait une première pour ce praticien de 55 ans, qui fera sa deuxième Route du Rhum, à bord de son catamaran. Une course transatlantique en solitaire, qui se court tous les quatre ans, et qui est considérée comme l’une des plus grandes courses de voile. Pour Hervé de Carlan c’est la concrétisation d’un rêve de gosse. « Depuis tout petit j’ai toujours passé toutes mes vacances au bord de l’eau et à 10 ans j’ai commencé à naviguer ».

Les bateaux se feront de plus en plus gros, les traversées de plus en plus grandes, mais sa passion ne faiblira jamais. D’autant plus que chez ce généraliste des Côtes d’Armor, la navigation est une affaire de famille. Entre 2003 et 2006, il entreprend la construction de son catamaran, dans le jardin familial avec son fils Joris et sa fille Nolwenn. La naissance de son bateau, baptisé Délirium est donc un vrai projet de famille. En tout 200 personnes participeront bénévolement à la construction du catamaran. Une opération menée avec enthousiasme, mais sans sponsor.

Le généraliste qui exerce dans la commune de Saint René Hillion dans les Côtes d’Armor, trouve avec son bateau la soupape de décompression nécessaire à sa profession : « On fait un métier qui pourrait nous faire péter les plombs. Etre en mer me permet de me laver la tête et de revenir plus disponible pour mes patients. Je suis content de les retrouver après un long moment passé en mer » confie-t-il. Se retrouver seul face à la mer est aussi un vrai challenge, pour ce praticien, qui dans la vie professionnelle est installé avec une associée : « C’est la mer qui décide. Traverser l’atlantique en solitaire reste un vrai défi, c’est un parcours initiatique, et la Route du Rhum c’est mythique. Je suis très humble par rapport à ça, mon but c’est d’arriver au bout ».

Hervé de Carlan a déjà traversé l’atlantique en équipage et en double, mais jamais en solitaire. En 2010, lors de sa première participation à la Route du Rhum il avait dû abandonner à la suite de la rupture d’un bras de liaison. Cette fois-ci, Hervé de Carlan espère donc voir la Guadeloupe... avant de retrouver son cabinet breton !

Amandine Le Blanc
Source : Legeneraliste.fr
Commentez 3 Commentaires
 
BRUNO L Médecin ou Interne 02.11.2014 à 11h06

Fait-il grève à la fin de l'année????????

Répondre
 
HELENA H Médecin ou Interne 01.11.2014 à 22h17

Bonne chance !

Répondre
 
MARIE JO G Médecin ou Interne 01.11.2014 à 19h33

super

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Consultation personne obèse

Obésité des patients : gare à la grossophobie !

Consulter pour une angine et repartir avec une bonne leçon sur la chirurgie bariatrique. L’expérience, vécue par Daria, cofondatrice du collectif Gras politique, peut laisser des traces. « À peine...5

À Bourth, une généraliste file à l'anglaise

Désert médical

« Comptez sur moi, je viendrai avec vous aux vœux ». La promesse faite par le Dr S. au maire de Bourth (Eure) Jacky Vivier s’est envolée. À... 10

Idomed, la solution télémédecine pour pallier au manque de visites à Paris

telemedecine

Idomed : infirmière à domicile et médecin à distance. Derrière ce nom et ce concept se cache un projet de télémédecine qui se lance cette... 1

Urologie L’hyperactivité vésicale Abonné

Urologie - L’hyperactivité vésicale-0

Même si, chez la femme, ce syndrome est assez souvent idiopathique, il est important de rechercher et de traiter les causes sous-jacentes.... Commenter

Recommandation SATURNISME : QUELS ENFANTS DÉPISTER ? Abonné

peinture plomb

Le Haut conseil de santé publique (HCSP) vient d’actualiser ses recommandations sur le dépistage et la prise en charge des intoxications... Commenter

A découvrir