Près de 30% des Franciliens ont déjà consulté leur médecin pour cause de pollution

Près de 30% des Franciliens ont déjà consulté leur médecin pour cause de pollution

01.11.2014
  • Près de 30% des Franciliens ont déjà consulté leur médecin pour cause de pollution - 1

    Près de 30% des Franciliens ont déjà consulté leur médecin pour cause de pollution

29% des habitants d’Ile-de-France ont été amenés à consulter un médecin pour eux ou pour des proches pour cause de pollution. C’est ce que révêle un sondage Ifop paru cette semaine. Si on extrapole les résultats de cette enquête, commandée par Airparif, cela représente 2,8 millions de personnes de 15 ans et plus, précise l’agence de surveillance de la qualité de l’air de la région parisienne. Ce sondage - présenté à un mois de la Conférence environnementale qui doit aborder notamment les liens entre santé et environnement en France- montre que, d’une manière générale, la qualité de l’air est devenu un véritable motif de préoccupation pour les Franciliens: 83% y trouvent l'air de mauvaise qualité, un chiffre en augmentation de 18 points en six ans. L'inquiétude porte d'abord sur les gaz d'échappement, jugés "préoccupants" pour 91% des personnes interrogées, suivis des rejets gazeux des usines (88%), ou encore l'utilisation des pesticides (87%). Les plus sévères à cet égard sont les habitants qui vivent dans les Hauts-de-Seine où ils sont 94% à trouver mauvais l'air qu'ils respirent, contre 74% dans le Val-d'Oise.

Airparif tient cependant à relativiser la perception des Franciliens. Les habitants d'Ile-de-France sont 64% à penser que la situation s'est dégradée ces dernières années, ce qui n’est, semble-t-il, pessimiste : "Bien que toujours préoccupante, avec environ 3 millions de Franciliens toujours exposés à un air qui ne respecte pas la règlementation,(...) en 10 ans, la situation s'est néanmoins nettement améliorée", assure l’Agence.

Sondage réalisé sur un échantillon de 501 personnes, représentatif de la population francilienne âgée de 15 ans et plus, interrogées par questionnaire auto-administré en ligne du 9 au 14 octobre 2014.
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
G Perez

Les portraits de l'été Le Dr Perez veut aider les diabétiques à échapper aux médicaments grâce à l’activité physique

« Les patients diabétiques n’ont pas d’équilibre alimentaire et ne font pas d’activité physique. Cela fait naître la maladie, avant de l’entretenir. » Tel fut le premier constat du Dr Gaëlle Perez,...3

Les dossiers qui ont marqué l'année Le cloud, ennemi du secret médical ?

Visu Lead p10-12

Applis santé, objets connectés, services de rendez-vous en ligne... À l’ère du tout numérique, les données de santé n’ont jamais été aussi... Commenter

Zoom en vidéo [Vidéo] Exposition des adolescents à la pornographie : une hausse inquiétante, alertent les gynécologues

adolescent et ordinateur

C’est un appel solennel qu’a souhaité lancer aujourd’hui le collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) : face à... 1

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir