Euthanasie : 96 % des Français souhaitent sa légalisation

Euthanasie : 96 % des Français souhaitent sa légalisation

30.10.2014
  • Euthanasie : 96 % des Français souhaitent sa légalisation - 1

    Euthanasie : 96 % des Français souhaitent sa légalisation

949 jours pour satisfaire plus de 9 Français sur 10. C’est le temps qu’il reste au Président de la République pour légiférer sur la fin de vie. Selon un sondage Ifop pour l’Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD) présenté mercredi 29 octobre, 96 % des Français approuvent l’euthanasie, soit 4 points de plus que l’année dernière. Et ils sont tout aussi nombreux à souhaiter que François Hollande respecte sa promesse de campagne n° 21. Alors qu’il n’y a pas de clivage politique sur le sujet, ces résultats font dire à Jean-Luc Romero, président de l’ADMD, que « le rapport du CCNE a méprisé l’avis des jurys citoyens ». La semaine dernière, le comité présidé par Jean-Claude Ameisen publiait un rapport sur la fin de vie dans lequel était affirmée l’absence de consensus, en France, à propos du suicide assisté et de l’euthanasie.

À quelques jours du terme de la mission Clayes-Leonetti, Jean-Luc Romero ne comprend pas la multiplication des rapports, communications et avis en tous genres sur la fin de vie. D’autant moins, regrette-t-il, qu’ « on ne connaît pas l’étendue de la mission parlementaire », l’un des rapporteurs affirmant que le suicide assisté en fait partie quand le second dément. Attendant des clarifications du Premier ministre, le président de l’ADMD veut toutefois croire que l’engagement de Manuel Valls, alors député, sur la fin de vie ne se démentira pas. Et note, en ce sens, la promesse faite au Parti radical de gauche (PRG) de présenter, en mars prochain, un texte sur la légalisation de l’euthanasie. Un texte dont le rapporteur serait issu des rangs du PRG, formation engagée de longue date sur cette question. Reste à savoir si cette dernière piste suffira à rassurer l’ADMD. L’association compte sur la 7e journée mondiale pour le droit à mourir dans la dignité, dimanche prochain, pour se faire entendre et « qu’enfin la France ait une loi comme il en existe en… Hollande depuis 2001 ».

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Exercice mixte

400 généralistes tentés par l'exercice mixte pourraient rejoindre les hôpitaux de proximité dès 2019

Pour retrouver une offre de médecine générale dans les territoires qui en sont dépourvus, le gouvernement mise sur le recrutement de 400 omnipraticiens dans les hôpitaux de proximité. Les premiers...Commenter

[VIDEO] Un maire généraliste veut forcer les remplaçants à s'installer, ils lui répondent

 - [VIDEO] Un maire généraliste veut forcer les remplaçants à s'installer, ils lui répondent-0

La santé n’est pas le sujet numéro 1 du Grand débat national, il est même absent des thèmes prioritaires pointés par Emmanuel Macron. Mais... 12

L'Autorité de la concurrence veut revenir sur l'interdiction de publicité pour les médecins

Publicité

Les médecins seront-ils un jour autorisés à faire de la pub ? Après le conseil d’État, l’Autorité de la concurrence ouvre, à son tour, la... 6

ORL DYSFONCTIONNEMENT RHINO-SINUSIEN CHRONIQUE, ÉTAPE DIAGNOSTIQUE Abonné

Dysfonctionnement rhino-sinusien chronique

Devant un dysfonctionnement rhino-sinusien chronique, il importe de ne jamais se lancer dans un traitement, notamment antibiotique et/ou... Commenter

Maladies chroniques GOUTTE : LES INFIRMIÈRES FONT MIEUX QUE LES MÉDECINS Abonné

Goutte

Cette étude anglaise du Lancet montre que la probabilité de contrôler l’uricémie et les crises chez les patients goutteux est trois fois... 2

A découvrir