L’IGAS publie un rapport sévère sur les Hôpitaux de Marseille

L’IGAS publie un rapport sévère sur les Hôpitaux de Marseille

29.10.2014
  • L’IGAS publie un rapport sévère sur les Hôpitaux de Marseille - 1

Gestion "archaïque", "système clientéliste", finances "inquiétantes", "privilèges" accordés au syndicat majoritaire: l'Igas a publié mardi soir un rapport accablant sur la situation de l'Assistance publique - Hôpitaux de Marseille (AP-HM). "L'inertie qui a caractérisé l'établissement pendant des années et la prégnance du poids politique et d'organisations syndicales fortes sont des freins réels à la restauration d'un fonctionnement normal de l'établissement", résument les auteurs. "Il doit être mis un terme au système clientéliste qui a longtemps prévalu", intime l'Igas, qui développe: "Un grand nombre de recrutements de personnels non qualifiés est intervenu pendant de nombreuses années sur recommandations d'élus. Un certain nombre de ces agents, qui se considèrent protégés posent des problèmes en raison de leur comportement irrespectueux voire menaçant vis-à-vis des cadres de proximité dont certains sont découragés."La mission de l'Igas s'étonne, en outre, que les réunions du conseil de surveillance "aient toujours lieu à la mairie de Marseille et non dans les locaux l'établissement" et recommande qu'elles se tiennent désormais au sein de l'établissement.

L'Igas cible également les "privilèges" accordés au syndicat majoritaire Force ouvrière: "Il convient de mettre fin à la situation réservée à une organisation syndicale (...) fût-elle majoritaire, et de la considérer comme les autres, sans privilège d'information et en évitant de lui laisser son rôle traditionnel de conseil en recrutement.

Par ailleurs, l'Igas juge "inquiétante" la situation financière de l'AP-HM, "très fortement endettée" à cause notamment "d'une politique d'investissement ambitieuse et coûteuse". La dette de l'AP-HM a atteint un milliard d'euros fin 2012 et "l'objectif de retour à l'équilibre est toujours repoussé" et "n'est actuellement prévu qu'en 2014", déplore l'Igas. "Les efforts pour y parvenir sont encore insuffisants", estime l'Inspection, alors que c'est un enjeu "fondamental pour assurer l'avenir de l'AP-HM". Outre la réduction de la dette, l'Igas prône donc la mise en oeuvre "sans délai d'un plan d'actions pour assurer la fiabilité et la sincérité des comptes". Le rapport est aussi cinglant concernant l'organisation de l'établissement. "Des activités sont gérées de manière archaïque", assène l'Igas, qui cite notamment la gestion "sous forme papier" des archives "sans cohérence entre les différents sites" de l'AP-HM.

Autre point noir: la situation "toujours préoccupante" de l'informatique. En février 2012, un rapport de la Cour des comptes constatait l'échec de l'informatisation du dossier-patient, qui avait engendré une dépense "largement voire totalement inutile" d'"au moins 14 millions d'euros"."Au moment des investigations de la mission, tous les enseignements tant sur le plan financier qu'organisationnel n'ont pas été tirés", assure l'Igas."L'ARS PACA doit exercer, plus qu'elle ne l'a fait au cours des dernières années, ses missions de contrôle, d'évaluation et de suivi de la gestion et de l'évolution de l'AP-HM", conclut le corps de contrôle interministériel du secteur social.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 1 Commentaire
 
michel a Médecin ou Interne 29.10.2014 à 20h54

APHM = SNCM =Gloire et honneur à notre président pour son courage et sa vertu ! DRMA 13700

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Baromètre Santé 2016 La confiance envers les vaccins reviendrait-elle ?

À la veille du débat parlementaire sur l’obligation vaccinale, Santé Publique France a fait les choses « en grand » en publiant un volumineux BEH sur la vaccination des jeunes enfants et en...Commenter

Pelloux réclame l'ouverture de centres de santé jusque tard le soir

.

"21 millions de passages aux urgences" ont été recensés en 2016, un chiffre "multiplié par deux en vingt ans". C'est Patrick Pelloux qui l'a... 22

[Vidéo] Un Livre Blanc souligne les lacunes dans la prise en charge de la douleur

Douleur

La Société Française d'Etude et de Traitement de la Douleur (SFETD) a présenté mardi 17 octobre le Livre blanc de la douleur 2017, alertant... 3

Sécurité alimentaire LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES DESTINÉS AUX SPORTIFS Abonné

Complements alimentaires

Une alimentation équilibrée, diversifiée et privilégiant les aliments de haute densité nutritionnelle suffit à satisfaire les besoins... 1

Recherche en Médecine Générale INFECTION URINAIRE : DIAGNOSTIC TROP EMPIRIQUE Abonné

Bandelette urinaire

La prise en charge des infections urinaires (IU) a fait l’objet de recommandations en 2008 publiées par l’Assaps, puis d’une actualisation... 2

A découvrir