C'est arrivé le 28 octobre 1939 - Paul Müller découvre l'efficacité du DDT comme insecticide

C'est arrivé le 28 octobre 1939Paul Müller découvre l'efficacité du DDT comme insecticide

28.10.2014
  • C'est arrivé le 28 octobre 1939 - Paul Müller découvre l'efficacité du DDT comme insecticide-1

    Paul Müller découvre l'efficacité du DDT comme insecticide

Le chimiste suisse, né à Olten le 12 janvier 1899, restera dans l'histoire du prix Nobel de médecine pour au moins deux raisons. D'abord parce qu'il a été le premier à recevoir l'illustre récompense, en 1948, sans être médecin ou biologiste et l'autre parce qu'il a été couronné « pour sa découverte de la grande efficacité du DDT en tant que poison de contact contre divers arthropodes » alors qu'il n'était pas l'inventeur du DDT. Paul Müller n'a, en effet, « que » découvert le 28 octobre 1939 les propriétés insecticides et acaricides du DDT.

Le DDT (ou dichlorodiphényltrichloroéthane ou bis p-chlorophényl-2,2 trichloro-1,1,1 éthane ou encore le 1,1,1-trichloro-2,2-bis(p-chlorophényl)éthane pour la nomenclature chimique) avait en effet été synthétisé dès 1874. Mais grâce aux recherches du chimiste suisse. Le DDT allait permettre dès 1940 de lutter contre diverses maladies transmises par des insectes, comme le paludisme (malaria) transmis par les moustiques, et le typhus transmis par le pou du corps.

Paul Müller prix Nobel de médecine en 1948

 

Réquisitoire contre le DDT

Cependant, en 1962, dans un livre intitulé « Printemps silencieux » la biologiste américaine Rachel Carson dressa un réquisitoire contre le DDT d'être cancérigène et reprotoxique (empêchant la bonne reproduction des oiseaux en amincissant la coquille de leurs œufs). Ce livre provoqua de nombreuses réactions à sa sortie et fut à l'origine de la création de nombreux mouvements écologiques.

A partir de 1970, suite à de nombreuses évaluations toxicologiques, le DDT fut progressivement interdit dans de nombreux pays industrialisés. Ailleurs, son utilisation s'est poursuivie pour combattre des vecteurs de maladie, mais fut controversée en tant que POPs, polluant persistant, mais aussi pour ses effets écosystémiques.

DDT

Paul Hermann Müller est mort le 12 octobre 1965 à Bâle.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

« Je rembourse mon CESP pour m'installer où je veux », un généraliste déçu des bourses à l'installation

Manque d'accompagnement, changements de cartographie en cours de cursus, frustrations à l'installation… Il y a tout juste une semaine le syndicat d'internes Isnar-IMG, présentait lors de son...10

Prévention, nouvelles fiches repères, télétravail... les pistes pour éviter l'envolée des IJ

.

Dans un rapport remis mercredi au Premier ministre, trois experts font neuf constats et vingt propositions pour endiguer l'envolée des... 2

Deux fois plus d'intoxications aux opioïdes en dix ans, alerte l'ANSM 

ANSM

En France, en 10 ans, la consommation des antalgiques opioïdes a augmenté, constate l'Agence nationale de sécurité du médicament et des... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir