C'est arrivé le 28 octobre 1939 - Paul Müller découvre l'efficacité du DDT comme insecticide

C'est arrivé le 28 octobre 1939Paul Müller découvre l'efficacité du DDT comme insecticide

28.10.2014
  • C'est arrivé le 28 octobre 1939 - Paul Müller découvre l'efficacité du DDT comme insecticide-1

    Paul Müller découvre l'efficacité du DDT comme insecticide

Le chimiste suisse, né à Olten le 12 janvier 1899, restera dans l'histoire du prix Nobel de médecine pour au moins deux raisons. D'abord parce qu'il a été le premier à recevoir l'illustre récompense, en 1948, sans être médecin ou biologiste et l'autre parce qu'il a été couronné « pour sa découverte de la grande efficacité du DDT en tant que poison de contact contre divers arthropodes » alors qu'il n'était pas l'inventeur du DDT. Paul Müller n'a, en effet, « que » découvert le 28 octobre 1939 les propriétés insecticides et acaricides du DDT.

Le DDT (ou dichlorodiphényltrichloroéthane ou bis p-chlorophényl-2,2 trichloro-1,1,1 éthane ou encore le 1,1,1-trichloro-2,2-bis(p-chlorophényl)éthane pour la nomenclature chimique) avait en effet été synthétisé dès 1874. Mais grâce aux recherches du chimiste suisse. Le DDT allait permettre dès 1940 de lutter contre diverses maladies transmises par des insectes, comme le paludisme (malaria) transmis par les moustiques, et le typhus transmis par le pou du corps.

Paul Müller prix Nobel de médecine en 1948

 

Réquisitoire contre le DDT

Cependant, en 1962, dans un livre intitulé « Printemps silencieux » la biologiste américaine Rachel Carson dressa un réquisitoire contre le DDT d'être cancérigène et reprotoxique (empêchant la bonne reproduction des oiseaux en amincissant la coquille de leurs œufs). Ce livre provoqua de nombreuses réactions à sa sortie et fut à l'origine de la création de nombreux mouvements écologiques.

A partir de 1970, suite à de nombreuses évaluations toxicologiques, le DDT fut progressivement interdit dans de nombreux pays industrialisés. Ailleurs, son utilisation s'est poursuivie pour combattre des vecteurs de maladie, mais fut controversée en tant que POPs, polluant persistant, mais aussi pour ses effets écosystémiques.

DDT

Paul Hermann Müller est mort le 12 octobre 1965 à Bâle.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Nicolas Revel

L’Assurance maladie va financer un projet de recherche en médecine générale

Nicolas Revel a annoncé que l’Assurance maladie allait apporter son soutien  « institutionnel, technique et financier » à un projet de recherche du Collège national des généralistes enseignants ...Commenter

73% des Français estiment que le système de santé s'est dégradé ces 5 dernières années

Dégradation du système de santé

Les Français semblent en rupture avec la politique de santé de ces dernières années. Selon un sondage BVA* pour Les Contrepoints de la... Commenter

Les déserts médicaux disparaîtront d'ici « 7 à 8 ans » sans conventionnement sélectif, prédit le Dr Philippe Vermesch (SML)

Philippe Vermesch

Invité à débattre de la désertification médicale mercredi sur Public Sénat, le Dr Philippe Vermesch, président du Syndicat des médecins... 6

Cardiologie L’INSUFFISANCE CARDIAQUE Abonné

Echocardiographie

Compte tenu du vieillissement de la population, la prévalence de l'insuffisance cardiaque augmente et se situe entre 5 % à 10 % à partir de... Commenter

Formation UN OUTIL MÉTHODOLOGIQUE POUR OPTIMISER LES PRATIQUES ? Abonné

Formation

La formation des médecins et l'information aux patients sont le gage d'une amélioration des pratiques, avec à la clef un meilleur... Commenter

A découvrir