Santé : les dépassements d’honoraires en légère baisse en 2014

Santé : les dépassements d’honoraires en légère baisse en 2014

24.10.2014
  • Santé : les dépassements d’honoraires en légère baisse en 2014 - 1

    Santé : les dépassements d’honoraires en légère baisse en 2014

Les dépassements d'honoraires des médecins ont légèrement diminué depuis le début de l'année, poursuivant une tendance à la baisse amorcée en 2012, d'après un pré-rapport de l'Assurance maladie. Les dépassements d'honoraires de l'ensemble des généralistes et spécialistes pratiquant des tarifs libres (secteur 2) sont passés de 55,1% du tarif de la Sécurité sociale en 2013 à 54,4% au premier semestre 2014, indique le rapport. Une baisse importante a été enregistrée sur les actes cliniques (consultations, visites) des spécialistes en particulier, ce taux passant de 76,6% en 2011 à 71,9% au 1er semestre 2014.

Pédiatres, dermatologues, endocrinologues ou encore gynécologues sont les médecins ayant le plus baissé leurs tarifs. Parallèlement, les médecins proposent de plus en plus les tarifs de la sécurité sociale, deux ans après la signature de l’avenant numéro 8 que le Conseil d’Etat vient de valider cette semaine. Le contrat d'accès aux soins (CAS), entré en vigueur l'année dernière pour modérer les dépassements d'honoraires, comptait quelque 11 000 adhérents en juin 2014, précise l'Assurance maladie. Ses signataires s'engagent à geler le coût de leurs consultations pendant trois ans, en échange du paiement d'une partie de leurs cotisations sociales par la Sécu. Mais il est impossible de dire pour le moment si le CAS a permis de faire baisser les dépassements.

Enfin, les procédures lancées contre les médecins aux «pratiques tarifaires excessives» (dépassements supérieurs à 150% du tarif Sécu) se sont avérées efficaces, d'après l'Assurance maladie. Le taux de dépassement moyen des médecins ciblés en 2013 est passé de 180,7% à 136,6% au début de l'année. Ces dispositifs de régulation sont le fruit d'un accord signé en novembre 2012 entre la Sécu, les syndicats de médecins libéraux et les complémentaires santé visant à mettre un frein à la progression des dépassements d'honoraires.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 2 Commentaires
 
jean-paul h Médecin ou Interne 06.11.2014 à 19h48

les procédures efficaces ???qu'ils nous montrent les vrais chiffres !!!
est ce que çà a amélioré l'accès aux soins ??

Répondre
 
ANDRE N Médecin ou Interne 29.03.2015 à 10h26

Ceux qui ne veulent pas aller chez le médecin secteur 2 vont aller voir le bon Dr jean-paul h.

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Téléconsultation

Les Français prêts à recourir à la téléconsultation pour un acte tarifé entre 10 et 20 euros

Malgré les premières publicités, la téléconsultation reste méconnue des Français. Ce qui ne les empêche pas d’être enthousiastes à de pouvoir accéder à des consultations à distance. Et pour pas...10

En Chine, un robot réussit pour la première fois le concours de médecine

Robot

Son histoire ressemble à un canular ou pourrait sortir tout droit d'un scénario de science-fiction d'Asimov. Xiaoyi a passé avec brio... 1

Les carabins veulent plus de stages et garder un « contrôle final » à l'issue du 2 e cycle

Amphithéâtre

3 500 étudiants en médecine ont été invités à donner leur avis, notamment sur l'avenir des épreuves classantes nationales (ECN), dans le... Commenter

Infectiologie SPORT ET PATHOLOGIES INFECTIEUSES DE L'ENFANT Abonné

Sport

Les pédiatres infectiologues américains viennent de publier des recommandations sur la prise en charge et la prévention des pathologies... Commenter

Nutrition BOISSONS ÉNERGISANTES : PAS SANS RISQUES Abonné

boisson

Elles connaissent un franc succès auprès des jeunes, sportifs ou non. Cocktails de stimulants comme la caféine, la taurine, le... Commenter

A découvrir