Grève de fin d’année : le SML ne dit pas non

Grève de fin d’année : le SML ne dit pas non

24.10.2014
  • Grève de fin d’année : le SML ne dit pas non - 1

    Grève de fin d’année : le SML ne dit pas non

Ce n’est pas une acceptation pure et simple, pas non plus une fin de non recevoir... Sur la grande grève de fin d’année, le SML se donne encore quelques jours pour réfléchir. Mais Roger Rua prend les choses très au sérieux. Le président du SML a en effet décidé de convoquer une assemblée générale de son syndicat le samedi 8 novembre. « C’est une décision importante. On engage les confrères. On ne demande pas comme ça aux médecins de fermer pendant une semaine sans savoir ce qu’on va faire après, » explique le responsable syndical.

Sur la forme, le leader du SML se refuse donc à confondre vitesse et précipitation, alors que l’UNOF a lancé lundi un mot d’ordre du 24 au 31 décembre, consigne répercutée mardi par les "médecins pigeons" de l’UFML et mercredi par MG France et la FMF qui proposent même de démarrer le mouvement dès le 23. « Rencontrons nous d’abord entre responsables syndicaux et on verra ce qu’on pourra faire ensemble », suggère pour sa part Roger Rua.

Dans cette affaire, le chef de file du SML ne trouve pas non plus que la période –en pleine trêve des confiseurs- soit bien choisie. Et s’il examine tout de même avec attention les propositions des autres syndicats, c’est que, pour lui, « la situation est vraiment grave ». Sur le fond, il ne cache pas de sérieuses divergences avec Claude Leicher (MG France) et Jean-Paul Hamon (FMF). « Je suis favorable à une augmentation de l’ensemble des tarifs opposables. Le SML est le syndicat de tous les médecins. On défend les généralistes comme les spécialistes, » insiste-t-il. On aura compris que si le SML devait se joindre au mouvement se serait sur la base d’une consigne non seulement commune à l’ensemble des syndicats représentant les généralistes, mais aussi sur un mouvement unitaire, donc étendu à l’ensemble de la médecine libérale.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Buzyn

Plan Santé 2022 Buzyn : « Nous allons aider les médecins à répondre aux besoins de santé sur leur territoire »

La ministre de la Santé décrypte le plan santé présenté ce mardi par Emmanuel Macron. D'ici à 2022, le gouvernement veut créer 1 000 CPTS pour répondre aux besoins de santé sur les territoires,...12

4 000 assistants médicaux, exercice mixte à l'hôpital, fin du numerus clausus Les principales mesures du plan santé d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron

Le plan santé dévoilé mardi par le chef de l'État comprend 54 mesures visant à réformer en profondeur le système de soins pendant le... 5

Entre espoirs et agacement, les médecins partagés après l'annonce du plan santé

Smiley

De très nombreux acteurs du monde médical ont commenté ce mardi le plan santé, présenté par Emmanuel Macron le matin même. Après les... Commenter

Pédagogie STRATÉGIES COGNITIVES ET ERREURS DIAGNOSTIQUES Abonné

Ampoule cassee

Comment les médecins font-ils pour poser des diagnostics et pourquoi se trompent-ils parfois ? Face à un patient, les praticiens génèrent... Commenter

Toxicologie  L’INTOXICATION AU PARACÉTAMOL Abonné

Paracetamol

Hautement hépatotoxique aux doses suprathérapeutiques, le paracétamol est à l’origine de l’une des intoxications les plus fréquentes.... Commenter

A découvrir