Sur la grève, la FMF rejoint l’UNOF et va rencontrer MG

Sur la grève, la FMF rejoint l’UNOF et va rencontrer MG

21.10.2014
  • Sur la grève, la FMF rejoint l’UNOF et va rencontrer MG - 1

    Sur la grève, la FMF rejoint l’UNOF et va rencontrer MG

La dynamique unitaire est (peut-être) en marche. Au lendemain du mot d’ordre de l’UNOF de fermeture des cabinets lors de la dernière semaine de l’année, le président de la FMF a annoncé mardi que son syndicat s’y associait sur ces dates (24 au 31 décembre) en élargissant la consigne à l’ensemble des médecins, généralistes et spécialistes. "Puisque la ministre n’entend rien sur les vaccinations et les infirmières cliniciennes et que son projet de loi est truffé de mesures anti-libérales, on va lui montrer ce que c’est qu’une France sans médecins libéraux," martèle Jean-Paul Hamon. Pour le généraliste de Clamart, le mouvement sera aussi un moyen de protester contre le tiers payant généralisé et le blocage du C.

Mercredi, il a prévu de rencontrer sur ce thème le président du Bloc et celui de MG France. "Il y a probablement un chemin vers une unité de revendication", constate aussi par avance Claude Leicher. Mais entre le chef de file de MG France et celui de l’UNOF, il y a visiblement encore du chemin à parcourir des deux côtés. L’UNOF reproche à MG son soutien initial de principe au tiers payant. Pendant que MG accuse toujours la CSMF d’avoir privé les généralistes de C à 25 euros, en leur interdisant la majoration MPC. Le désaccord porte aussi sur les revendications à mettre en avant : "Il faut qu’il y ait aussi accord sur le contenu de la contestation", insiste Claude Leicher, qui considère qu’aujourd’hui "il y a une urgence pour les médecins généralistes" et qui souhaite centrer l’action à venir sur la valeur de leurs consultations.

Interrogée mardi sur i-Télé sur le mot d’ordre de l’UNOF, Marisol Touraine a assuré qu'il y "aurait forcément des médecins à Noël". "Nous ne laissons évidemment pas les Français sans médecins. Il y aura les hôpitaux et puis des médecins qui peut-être seront là tout simplement parce qu'ils voudront répondre aux préoccupations des Français".

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Congrès Isnar

En direct du Congrès de l'Isnar-IMG Agnès Buzyn rassure les internes sur la coercition, mais botte en touche sur les conditions de travail

Après un rendez-vous manqué l’année dernière à cause des intempéries, la ministre de la Santé était cette année bien présente physiquement au 20e Congrès de l’Intersyndicale des internes de...3

[VIDEO] Accès des salariés, indépendance des actions en Congrès, organisme pro-syndicats ... la directrice générale de l'ANDPC répond à vos questions - 2/2

[VIDEO] Accès des salariés, indépendance des actions en Congrès, organisme pro-syndicats ... la directrice générale de l'ANDPC répond à vos questions - 2/2-0

Les médecins ont encore un an pour répondre à leur obligation triennale de développement professionnel continu (DPC). Les généralistes... Commenter

Téléconsultation, télé-expertise : qu'est-ce que ça change ? Deux généralistes témoignent

Adrien Naegelen et Nicolas de Chanaud

À l'occasion d'un colloque sur la télémédecine en libéral, organisé par l'URPS Ile-de-France jeudi dernier, deux jeunes généralistes parisie... 2

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir