Les bénéficiaires de l’ACS bientôt exonérés des franchises

Les bénéficiaires de l’ACS bientôt exonérés des franchises

21.10.2014

Marisol Touraine a annoncé mardi que le gouvernement soutiendrait, via un amendement au projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2015, la suppression des franchises et participations forfaitaires acquittées par les bénéficiaires de l'aide à la complémentaire santé (ACS). «Je proposerai un amendement au nom du gouvernement supprimant toutes les franchises à destination des personnes bénéficiaires de l'aide à la complémentaire santé», a déclaré mardi la ministre à l'Assemblée nationale en ouverture de la discussion sur le PLFSS 2015.

Cette position rejoint celle de députés de la majorité. La commission des Affaires sociales a adopté la semaine dernière des amendements socialistes prévoyant que le gouvernement remette au Parlement avant juin 2015 un rapport visant à étudier la possibilité d'exonérer les bénéficiaires de l'ACS de la participation forfaitaire de 1 euro - demandée pour les consultations chez un médecin, sur les examens radiologiques et les analyses de biologie médicale-, ainsi que des franchises qui s'appliquent sur les boîtes de médicaments, les actes paramédicaux et les transports. Celles-ci sont «inefficaces et d'autant plus injustes pour les personnes dont les revenus ne dépassent pas le seuil de pauvreté», justifiaient-ils.

Le projet de budget de la Sécu, qui doit être examiné à partir de mercredi à l'Assemblée nationale, prévoit en outre que les bénéficiaires de l'ACS seront les premiers à obtenir le tiers payant à partir du 1er juillet 2015. L'aide à l'acquisition d'une complémentaire santé concerne les personnes dont les ressources sont faibles mais légèrement supérieures au plafond fixé pour l'attribution de la couverture maladie universelle complémentaire. Fin 2012, près de 774 000 personnes bénéficiaient de l'ACS. La revalorisation des plafonds d'accès de la CMU-C a permis en 2013 à 64 000 personnes supplémentaires de bénéficier de l'ACS, ils devraient être 180 000 de plus en 2014, selon des chiffres du ministère de la Santé.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les médecins organisateurs de la PDSA réclament un tarif horaire de 4G minimum défiscalisé

Dans un contexte marqué par la baisse régulière du volontariat pour la Permanence des soins ambulatoire (PDSA), l'Association départementale de l'organisation de la PDS de Loire-Atlantique (Adops...1

Des gilets jaunes ont-ils été fichés à l’hôpital ? L’Ordre demande des comptes au ministère

Gilets jaunes

Ce mercredi un article du Canard enchaîné faisait état d’un recensement nominatif par les hôpitaux parisiens des personnes blessées lors... Commenter

Dépistage du cancer du col de l'utérus : un collectif réclame le passage immédiat au test HPV

HPV

À peine effectif, le dépistage organisé du cancer du col de l’utérus est déjà sur la sellette ! Dans un communiqué publié hier, plusieurs mé... 1

Gériatrie LA FRAGILITÉ DES PERSONNES ÂGÉES ET SA DÉTECTION EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Consultation

La fragilité est un syndrome clinique qui concerne 10 % à 20 % des 65 ans et plus. Sa détection et la mise en place d'un plan de soins... Commenter

Parasitologie L'ASCARIDIOSE Abonné

L'ASCARIDIOSE

L’ascaridiose est la parasitose tropicale la plus fréquente. En Europe, la contamination est pauci-parasitaire, et souvent la clinique... Commenter

A découvrir