Ebola : un exercice de simulation programmé dans tous les SAMU de France

Ebola : un exercice de simulation programmé dans tous les SAMU de France

21.10.2014
  • Ebola : un exercice de simulation programmé dans tous les SAMU de France - 1

    Ebola : un exercice de simulation programmé dans tous les SAMU de France

A l’exemple des Anglais qui ont organisé mi-octobre une simulation d’alerte anti-Ebola, la ministre de la Santé Marisol Touraine a annoncé lundi des grandes manoeuvres autour d’Ebola dans tous les SAMU de France. "Nous sommes prêts pour prendre en charge un éventuel malade si la situation se présente", a assuré la ministre sur i-Télé. "Nous avons expertisé et contrôlé les 12 centres de référence* qui doivent nous permettre d'accueillir les malades" a déclaré Marisol Touraine, interrogée sur les craintes ressenties par les personnels soignants face au virus. "Mais j'ai demandé aussi que dans les huit jours qui viennent, il y ait un exercice grandeur nature qui soit réalisé dans tous les services d'urgence de France, en lien avec ces services spécialisés. De cette manière-là, nous pourrons voir s'il y a des choses à améliorer dans certains endroits", a-t-elle ajouté.

Visiblement, du côté des SAMU, certains n’ont pas attendu les consignes ministérielles pour faire un test. Le Pr Pierre Carli, patron du Samu de Paris, a précisé à l'AFP que les urgences de l'hôpital pour enfants Robert Debré avaient déjà participé à un exercice de ce type : "Un box d'isolement est prêt dans ces urgences pour permettre de mettre hors de la file d'attente des personnes qui présenteraient des symptômes, a-t-il dit."

Dès ce mardi, Marisol Touraine a organisé une réunion au ministère de la Santé avec toutes les professions de santé. "Nous avons des professionnels de santé formidablement formés, (...) ils sont en première ligne et je veux saluer leur dévouement, leur mobilisation, leur engagement", a insisté la ministre.

* Il existe en France 12 établissements de santé de référence: Bichat et Necker à Paris, Lyon, Lille, Strasbourg, Marseille, Bordeaux, Rennes, La Réunion, Rouen, Nancy et Bégin à Saint-Mandé.
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Dr Oustric

Et si la future 4 e année de DES préparait l'installation ? le projet d'un généraliste contre les déserts

La désertification médicale est-elle une fatalité ? Même si la situation démographique est loin d'être réjouissante, le Pr Stéphane Oustric, nouveau président du Conseil départemental de Haute...4

NASH : beaucoup de molécules en développement mais les hépatologues restent prudents

stétose hépatique

Très peu connue il y a à peine 10 ans, la NASH (ou stéato-hépatite non alcoolique) bénéficiera-t-elle bientôt de traitements médicamenteux... Commenter

Protection solaire : les Français mal informés et très négligeants

Expo solaire

Il y a encore du boulot ! En termes d'information, d'importants progrès doivent être menés pour que les Français aient un avis plus juste... Commenter

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme : la mise à jour des vaccins courants est au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir