Une semaine à Luxembourg et à Bruxelles pour muscler la réponse de l’UE face à Ebola

Une semaine à Luxembourg et à Bruxelles pour muscler la réponse de l’UE face à Ebola

19.10.2014
  • Une semaine à Luxembourg et à Bruxelles pour muscler la réponse de l’UE face à Ebola - 1

    Une semaine à Luxembourg et à Bruxelles pour muscler la réponse de l’UE face à Ebola

"L'enjeu est de galvaniser l'action européenne", a souligné un diplomate européen. "Il y a un réel sentiment que nous sommes à un moment crucial et qu'il faut agir maintenant", a-t-il ajouté. Le dossier Ebola s'est hissé en haut de l'agenda européen, alors que le bilan de cette fièvre hémorragique dépasse les 4.500 morts, selon les derniers chiffres de l'OMS. Les ministres européens des Affaires étrangères doivent se réunir lundi au Luxembourg (photo) sur un "état des lieux global" qui recense les moyens disponibles et une série d'options pour intensifier la lutte contre l'épidémie. Ensuite, les chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE se saisiront du dossier jeudi et vendredi, lors d'un sommet à Bruxelles.

L'UE est sous pression pour dégager plus de fonds, et surtout envoyer plus de personnel formé sur place. Selon une source européenne, l'idée est d'articuler l'aide internationale autour de trois "pays leaders", les Etats-Unis pour le Libéria, la Grande-Bretagne pour le Sierra Leone, et la France pour la Guinée. L'ONG humanitaire britannique Oxfam a appelé samedi à "une présence militaire accrue, davantage de médecins et de fonds pour éviter l'ultime catastrophe humanitaire de notre génération" et incite les pays européens à suivre l'exemple de la Grande-Bretagne dont un navire médicalisé est parti vendredi pour le Sierra Leone.

Londres prévoit d'envoyer 750 militaires dans cette ancienne colonie pour aider notamment à la construction de centres de traitement. La France et l'Allemagne insistent de leur côté pour mettre en place un dispositif coordonné d'évacuations sanitaires, jugé indispensable pour assurer le flux de renforts européens. Dans un courrier à ses partenaires, le Premier ministre britannique David Cameron les presse de s'entendre "sur une nouvelle série de mesures" face à "la crise d'Ebola". Il souhaite que l'aide européenne soit portée à un milliard d'euros, alors que le montant actuel s'établit "autour de 500 millions d'euros" dont 180 millions d'euros pour la seule Commission européenne. Le dirigeant britannique veut aussi "accentuer la coordination pour le contrôle des points d'entrée" en Europe. Ces appels font écho à ceux de l'ONU qui s'est inquiétée vendredi que son appel à près d'un milliard de dollars n'ait été satisfait jusqu'à présent qu'à hauteur de moins de 40%.

Dans ce contexte d’inquiétude et de mobilisation, l'unique information positive est l'annonce que le Sénégal et le Nigéria sont désormais exempts de cas.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Dr Oustric

Et si la future 4 e année de DES préparait l'installation ? le projet d'un généraliste contre les déserts

La désertification médicale est-elle une fatalité ? Même si la situation démographique est loin d'être réjouissante, le Pr Stéphane Oustric, nouveau président du Conseil départemental de Haute...2

NASH : beaucoup de molécules en développement mais les hépatologues restent prudents

stétose hépatique

Très peu connue il y a à peine 10 ans, la NASH (ou stéato-hépatite non alcoolique) bénéficiera-t-elle bientôt de traitements médicamenteux... Commenter

Protection solaire : les Français mal informés et très négligeants

Expo solaire

Il y a encore du boulot ! En termes d'information, d'importants progrès doivent être menés pour que les Français aient un avis plus juste... Commenter

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme : la mise à jour des vaccins courants est au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir