"Airpocalypse" pour les participants du marathon de Pékin

"Airpocalypse" pour les participants du marathon de Pékin

19.10.2014
  • Image par satellite de  la pollution à Pékin

    "Airpocalypse" pour les participants du marathon de Pékin

Plus de 25.000 participants au marathon de Pékin ont respiré un air suffocant dimanche en raison de taux de pollution dans la capitale chinoise plus de 15 fois supérieurs aux niveaux recommandés, certains arborant même des masques antipollution. Les particules fines PM2,5, qui peuvent pénétrer en profondeur dans les poumons, ont atteint des niveaux supérieurs à 400 microgrammes par m3 dans certains quartiers de Pékin. Le niveau maximum quotidien recommandé par l'OMS est de 25. L'ambassade des Etats-Unis à Pékin a qualifié l'air de "dangereux".

Les organisateurs avaient refusé de reporter la course, expliquant avoir embauché du personnel médical supplémentaire alors que la capitale chinoise était couverte d'un épais voile blanc. Et ils par ailleurs expliqué qu'il aurait été "très difficile" de retarder la course car "près de la moitié des athlètes viennent d'autres pays ou d'autres régions que Pékin".

Depuis des années, la Chine est minée par la pollution de son air, due au charbon qui sert à produire l'électricité et par l'augmentation du nombre de voitures sur les routes. Il y a huit jours déjà, un épisode d’"airpocalypse" avait perturbé la préparation et le déroulement de la rencontre de football Brésil-Argentine, la région de Pékin étant plongée dans une brume polluante, avec une concentration de microparticules atteignant jusqu'à 20 fois le plafond fixé par l'OMS !

C’est dans cettte atmosphère suffocante que le ministre des Affaires Etrangères, Laurent Fabius a posé dimanche la première pierre du futur lycée français de Pékin, dont l'originalité sera d'offrir aux élèves un air filtré. Les locaux, dont les salles de sport, seront équipés d'un système de "ventilation mécanique centralisée dépolluante permettant de maintenir l'ensemble des activités pédagogiques", ont expliqué les promoteurs du projet. L'actuel collège-lycée est fréquemment contraint d'annuler les récréations et les cours d'éducation physique et sportive, en raison de l'air irrespirable, ce qui a pu conduire des familles à en retirer leurs enfants.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
 - [VIDEO] Un maire généraliste veut forcer les remplaçants à s'installer, ils lui répondent-0

[VIDEO] Un maire généraliste veut forcer les remplaçants à s'installer, ils lui répondent

La santé n’est pas le sujet numéro 1 du Grand débat national, il est même absent des thèmes prioritaires pointés par Emmanuel Macron. Mais cela n’empêche pas les Français de vouloir évoquer le...2

400 généralistes tentés par l'exercice mixte pourraient rejoindre les hôpitaux de proximité dès 2019

Exercice mixte

Pour retrouver une offre de médecine générale dans les territoires qui en sont dépourvus, le gouvernement mise sur le recrutement de 400... Commenter

Au cinéma Plongée dans l'intime de l'univers hospitalier avec l'acteur Jérémie Renier

Ordre

« L’ordre des médecins », premier long-métrage de David Roux, raconte la vie d’un pneumologue à l’hôpital, soudainement perturbée quand sa m... Commenter

ORL DYSFONCTIONNEMENT RHINO-SINUSIEN CHRONIQUE, ÉTAPE DIAGNOSTIQUE Abonné

Dysfonctionnement rhino-sinusien chronique

Devant un dysfonctionnement rhino-sinusien chronique, il importe de ne jamais se lancer dans un traitement, notamment antibiotique et/ou... Commenter

Maladies chroniques GOUTTE : LES INFIRMIÈRES FONT MIEUX QUE LES MÉDECINS Abonné

Goutte

Cette étude anglaise du Lancet montre que la probabilité de contrôler l’uricémie et les crises chez les patients goutteux est trois fois... 1

A découvrir