Maternité d’Orthez : l’anesthésiste reconnaît avoir bu le soir des faits

Maternité d’Orthez : l’anesthésiste reconnaît avoir bu le soir des faits

14.10.2014
  • Maternité d’Orthez : l’anesthésiste reconnaît avoir bu le soir des faits  - 1

Helga Wauters, l'anesthésiste belge mise en examen après le décès d'une de ses patientes fin septembre à la maternité d'Orthez (Pyrénées-Atlantiques), a reconnu qu'elle était sous l'emprise de l'alcool le soir de l'accident fatal. La médecin de 45 ans comparaissait mardi, pour demander sa remise en liberté, devant la chambre de l'instruction de la Cour d'appel de Pau, qui a longuement évoqué ses déclarations sur sa consommation d'alcool et sa dépendance, d'abord en garde à vue puis devant un juge d'instruction. «Le soir des faits, j'avais bu, une demi-bouteille d'un mélange de vodka et d'eau de 50 cl. Je n'étais pas ivre, j'étais à 70% de mes capacités», a déclaré lors de ces auditions Helga Wauters, qui a refusé de s'exprimer mardi durant l'audience publique.

Elle a été placée en détention provisoire à la maison d'arrêt de Pau après sa mise en examen pour «homicide involontaire aggravé». La décision sur sa demande de remise en liberté sera rendue jeudi matin. A l'issue d'une procédure engagée bien avant le drame, l'ARS d'Aquitaine devrait se prononcer cette semaine sur la fermeture définitive de la maternité d'Orthez, en butte à des difficultés chroniques de recrutements d'obstétriciens.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 1 Commentaire
 
YVES M Médecin ou Interne 15.10.2014 à 16h06

Même si on ne peut que condamner ce comportement, il faut se souvenir que des enquêtes récentes relèvent le mal être des professionnels de la santé et le recours à différents moyens pour tenir le Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
vaccins

Vaccination et aluminium, un article du Parisien sème le doute

Bombe à retardement ou pétard mouillé ? Dans son édition d’aujourd’hui le Parisien dévoile les conclusions « d’un rapport sérieux et inédit bouclé en mars mais jamais rendu public » sur la toxicité...Commenter

Saône-et-Loire : top départ pour le premier Centre départemental de santé qui recrute 30 généralistes salariés

.

C'est une première en France. La Saône-et-Loire a présenté ce mercredi lors de son assemblée départmentale la création de son Centre... Commenter

30 minutes d'activité physique évite un décès sur 12 !

sport

Un article du Lancet venant de paraître, indique qu’un décès sur 12 pourrait être évité, avec 30 minutes d’activité physique pratiquée cinq... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir