Le Leem alerte les pouvoirs publics sur la situation du secteur pharmaceutique

Le Leem alerte les pouvoirs publics sur la situation du secteur pharmaceutique

14.10.2014
  • Le Leem alerte les pouvoirs publics sur la situation du secteur pharmaceutique  - 1

«Recul des investissements, vieillissement du portefeuille de produits, difficultés à capter les nouvelles productions...», la fédération des industriels du secteur pharmaceutique (Leem) s’inquète de la «fragilisation du tissu industriel français du médicament». L'Hexagone «continue de compter parmi les grands producteurs mondiaux de médicaments, mais ses positions doivent aujourd'hui être renforcées», assure le Leem dans un communiqué, s'appuyant sur la publication de deux études des cabinets Arthur D. Litlle et Roland Berger, présentées mardi lors d'un colloque organisé par la fédération et Polepharma.

Ces deux études préconisent notamment de «favoriser l'investissement et la localisation en France par l'outil fiscal (crédit d'impôt sur les taxes pharmaceutiques), par la valorisation de la production locale dans la fixation du prix, ou encore par la reconnaissance d'un Label Europe dans les procédures de marchés publics». Ces deux cabinets conseillent aussi «d'encourager la production de médicaments génériques en France en simplifiant la production précoce d'autogénériques par les détenteurs de princeps et en valoriser la production France/Europe dans la fixation des prix». En matière d'export, ils recommandent «une simplification des procédures d'exportation et une aide (sous forme de crédit) pour l'homologation des sites».

Par ailleurs, pour «stimuler l'investissement dans les productions d'avenir (notamment la bioproduction), les deux cabinets d'études préconisent d'améliorer les conditions d'accès au marché, notamment par une réduction des délais d'obtention des autorisations de mise sur le marché, des évaluations du service rendu ou encore de la fixation des prix». «Nos grands voisins européens ont compris que, pour attirer les investissements en santé, il fallait agir de façon volontariste en termes de régulation, de fiscalité, d'accès au marché ou de normes sociales. Ils ont compris qu'il fallait (...) offrir aux entreprises des perspectives sur trois à cinq ans», explique Patrick Errard, président du Leem.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 1 Commentaire
 
philippe b Médecin ou Interne 14.10.2014 à 21h03

J'aimerai savoir pourquoi on parle encore d'autogénérique alors qu'il suffirait de baisser le prix du princeps; j'avoue ne rien comprendre à cette politique débile du générique; il est vrai que je Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Reportage Télémédecine : test grandeur nature dans le Grand Est

C’est depuis l’ancienne animalerie remise à neuf du vieil hôpital de Strasbourg, aujourd’hui siège de la société Hopimédical, que le lancement officiel du chantier a eu lieu le 11 septembre, auprès...Commenter

Dossier congrès

Maladie athéromateuse40 ans d’angioplastie... et encore des questions Abonné

ouv

Quarante ans après la première intervention chez l’homme, l’angioplastie a révolutionné la prise en charge des syndromes coronariens et la... Commenter

Stratégie nationale de santé Concertation Buzyn : les syndicats de médecins mi-satisfaits mi-inquiets... Abonné

.

La ministre a mis au point en début de semaine une Stratégie Nationale de Santé (SNS) en quatre points qui sera la feuille de route du... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir