La question de la fermeture du Val-de-Grâce ouvertement posée

La question de la fermeture du Val-de-Grâce ouvertement posée

12.10.2014
  • La question de la fermeture du Val-de-Grâce ouvertement posée - 1

Jean-Yves Le Drian a souligné dimanche que se posait la question d'une fermeture de l'hôpital militaire du Val-de-Grâce. Interrogé par France 5 sur une fermeture de ce prestigieux établissement parisien, le ministre de la Défense a observé qu'il n'avait pas fait l'objet de "travaux majeurs depuis 1979". "Pour le mettre aux normes acceptables et éviter la fermeture pour sécurité, il faudrait des centaines de millions d'euros de travaux", a-t-il dit. Et ce "pour une efficacité militaire pas avérée", selon lui, puisque l'essentiel de l'activité de santé militaire se passe dans les hôpitaux de Bégin (Val-de-Marne) et Percy (Hauts-de-Seine). Selon le ministre, l"utilité civile" de ce lieu n'est pas davantage "avérée" puisqu'il y a dans ce quartier parisien (Vème arrondissement) "une offre de soins suffisante".

Mais ces observations sont faites "sous réserve que le Val-de-Grâce reste un lieu de défense", a poursuivi le proche du chef de l'Etat."Nous avons l'intention d'y implanter le lieu de formation et de recherche du service de santé des armées", a-t-il dit avant d'assurer que "le problème n'est pas réglé". Les restructurations ou suppressions d'unités de la Défense, qui devraient comporter des mesures de réorganisation des hôpitaux militaires, seront annoncées le 15 octobre.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 3 Commentaires
 
denis d Médecin ou Interne 15.10.2014 à 14h05

DENIS D / Médecin
doux rêveur...EGALITE, Fraternité...une devise vielle de quelques siècles qui a justifié une révolution pour abolir des soit-disant privilèges...les "zélites" politiques (et autres Lire la suite

Répondre
 
PIERRE D Médecin ou Interne 13.10.2014 à 10h50

Une fermeture démocratique ! Pour éviter des centaines de millions d'euros de dépenses non justifiées politiquement

Répondre
 
MARC M Médecin ou Interne 13.10.2014 à 09h52

Il n'y a qu'à le vendre au Qatar ...
Mais où donc nos zélites politiques vont elles pouvoir se faire soigner ????
Un claquement de doigt et le tapis rouge est déroulé et tous les examens possibles Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Agnès Buzyn annonce la mise en œuvre de la recertification des médecins

Agnès Buzyn avait déjà plutôt séduit l’Ordre des médecins lors de ses discours. La ministre de la Santé pourrait bien avoir à nouveau marqué des points importants jeudi matin lors de l’ouverture du...2

Le Cytotec sera retiré du marché en mars 2018

Cytotec

Le laboratoire Pfizer France vient d'annoncer sa décision de retirer du marché français le Cytotec à partir du 1er mars 2018.  Le Cytotec... Commenter

Violences obstétricales : les propositions des professionnels de la naissance

.

Pas question pour les professionnels de la naissance de laisser enfler la récente polémique sur les violences obstétricales sans réagir. La... Commenter

Sécurité alimentaire LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES DESTINÉS AUX SPORTIFS Abonné

Complements alimentaires

Une alimentation équilibrée, diversifiée et privilégiant les aliments de haute densité nutritionnelle suffit à satisfaire les besoins... 1

Recherche en Médecine Générale INFECTION URINAIRE : DIAGNOSTIC TROP EMPIRIQUE Abonné

Bandelette urinaire

La prise en charge des infections urinaires (IU) a fait l’objet de recommandations en 2008 publiées par l’Assaps, puis d’une actualisation... 2

A découvrir