[Interview audio] Dr François Braun - Ebola : Que faire pour un généraliste devant un cas suspect ?

[Interview audio] Dr François BraunEbola : Que faire pour un généraliste devant un cas suspect ?

10.10.2014
  • [Interview audio] Dr François Braun - Ebola : Que faire pour un généraliste devant un cas suspect ?-1

    Ebola : Que faire pour un généraliste devant un cas suspect ?

Le Dr François Braun (président de Samu-Urgences de France;CHR de Metz-Thionville) détaille la conduite à tenir pour un médecin de ville en cas de suspicion de contamination par le virus Ebola dans sa patientèle. Au cabinet, au domicile du malade, en maison ou centre de santé, le protocole et les mesures de protection nécessitent une procédure simple mais méticuleuse. Des précautions utiles à connaître pour les médecins généralistes, alors que 11 patients suspects ont été testés à ce jour en France et après qu'un cas suspect a été hospitalisé cette semaine à Paris à l'hôpital Bichat et qu'une alerte a été donnée à la DDASS de Pontoise jeudi : deux derniers cas qui se sont heureusement avérrés être de fausses alertes.

Attention, précise toutefois le Pr Benoit Vallet, Directeur Général de la Santé, à l'intention des praticiens, la fièvre peut être modeste, se cantonnant la plupart du temps autour de 38°, voire un peu en dessous. En cas de doute, la procédure mise en place par les pouvoirs publics repose sur l'appel au "15", afin de limiter au maximum tout contact entre un malade éventuel et des sujets sains.

Dr François Braun, président de Samu-Urgences de France (CHR Metz Thionville)
Dans ce contexte, la Cnamts et l'Ordre des médecins devaient mettre à disposition vendredi des informations à destination du corps médical. Et un numéro vert Ebola sera mis en place dès samedi matin pour répondre aux questions du public, a annoncé vendredi la ministre de la Santé, Marisol Touraine. Ce numéro est le 0800 13 00 00. Il fonctionnera à partir de 9H00, a-t-elle dit lors d'une conférence de presse sur cette maladie à laquelle participait aussi le Directeur général de la santé (DGS), Jean Debeaupuis, Directeur général de l'offre de soins (DGOS) et François Bourdillon, Directeur de l'Invs. Mobilisation de décideurs qui montre que tout le monde est sur le pied de guerre contre Ebola.
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Désert médical

Plan santé : un « rendez-vous manqué » contre les déserts, selon les maires des petites villes

Le plan santé annoncé mardi par Emmanuel Macron a divisé les médecins. Les 54 mesures de cette refonte du système de santé rendent pour le moins sceptiques les élus des petites villes. « Cette...5

Les jeunes médecins saluent la fin du numerus clausus et des ECNi, trop théoriques

QCM

Le volet formation du Plan Ma santé 2022, présenté par Agnès Buzyn et la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal ce mardi,... 1

4 000 assistants médicaux, exercice mixte à l'hôpital, fin du numerus clausus Les principales mesures du plan santé d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron

Le plan santé dévoilé mardi par le chef de l'État comprend 54 mesures visant à réformer en profondeur le système de soins pendant le... 8

Pédagogie STRATÉGIES COGNITIVES ET ERREURS DIAGNOSTIQUES Abonné

Ampoule cassee

Comment les médecins font-ils pour poser des diagnostics et pourquoi se trompent-ils parfois ? Face à un patient, les praticiens génèrent... Commenter

Toxicologie  L’INTOXICATION AU PARACÉTAMOL Abonné

Paracetamol

Hautement hépatotoxique aux doses suprathérapeutiques, le paracétamol est à l’origine de l’une des intoxications les plus fréquentes.... Commenter

A découvrir