35 heures à l’hôpital : le mea culpa de Jospin

35 heures à l’hôpital : le mea culpa de Jospin

09.10.2014
  • 35 heures à l’hôpital : le mea culpa de Jospin - 1

    35 heures à l’hôpital : le mea culpa de Jospin

Sur les 35 heures, Jospin ne regette rien. Enfin, presque... Auditionné dans le cadre d'une commission d'enquête «sur l'impact sociétal, social, économique et financier de la réduction progressive du temps de travail» (RTT) instaurée en juin à l'initiative de l'UDI, l’ancien Premier ministre socialiste, Lionel Jospin, a défendu avec fierté jeudi à l’Assemblée nationale la réforme phare de son gouvernement. Mais avec un bémol. En réponse à une critique de l'opposition sur le passage «difficile» aux 35 heures dans l'hôpital, il a répondu: «Pour nous les 35 heures c'était dans le secteur concurrentiel, il y a eu une exception pour l'hôpital». Et sur le fond , il convient que la réforme dans ce secteur fut à tout le moins précipité : ainsi, parce qu'il faut trois ans pour recruter et former une infirmière, il admet : «nous aurions dû attendre deux ans de plus pour passer aux 35 heures dans l'hôpital public».

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 2 Commentaires
 
JEAN CLAUDE B Médecin ou Interne 11.10.2014 à 03h56

Et comme il faut 5 ans pour faire un ingénieur... on aurait dû attendre 5 ans pour mettre en place les 35 heures dans le secteur concurrentiel?

Répondre
 
BRUNO B Médecin ou Interne 09.10.2014 à 19h42

Le même jour Hollande propose de renforcer le plan anti autiste et Jospin fait l'éloge des 35 heures. À mon avis il y a un lien entre la proposition de hollande et les propos de Jospin.

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Buzyn

« Je ne demande pas aux médecins de travailler plus (...) mais il faut mieux organiser les soins sur les territoires», lance Buzyn

La ministre de la Santé a réaffirmé ce vendredi son intention de revoir l'organisation du système de santé pour prendre plus efficacement en charge la population. ...12

DPC : 30 000 généralistes se sont inscrits à une action indemnisée en 2017

DPC

Les généralistes ne sont pas beaucoup plus nombreux à se former mais ils se forment plus ! Tel est le bilan que l'on peut tirer en étudiant... Commenter

Antoine Durrleman, 6e chambre de la Cour des comptes « La médecine libérale doit être mieux présente sur le territoire »

Durrleman

Le président de la 6e chambre de la Cour des comptes assume les mesures coercitives du récent rapport qu’il a piloté sur l’avenir de... 6

Pédiatrie BÉBÉ SECOUÉ : PRÉVENIR ET REPÉRER Abonné

Bebe secoue

Plusieurs centaines de nourrissons seraient victimes du syndrome du bébé secoué chaque année en France. La Haute autorité de santé et la... Commenter

Prévention UN DÉPISTAGE DE MASSE SIMPLE QUI SAUVE DES VIES Abonné

Anevrisme aorte abdominale

Une étude danoise démontre l'efficacité du dépistage combiné de l'anévrysme de l'aorte abdominale, de l'HTA et de l'AOMI sur la mortalité... Commenter

A découvrir