35 heures à l’hôpital : le mea culpa de Jospin

35 heures à l’hôpital : le mea culpa de Jospin

09.10.2014
  • 35 heures à l’hôpital : le mea culpa de Jospin - 1

    35 heures à l’hôpital : le mea culpa de Jospin

Sur les 35 heures, Jospin ne regette rien. Enfin, presque... Auditionné dans le cadre d'une commission d'enquête «sur l'impact sociétal, social, économique et financier de la réduction progressive du temps de travail» (RTT) instaurée en juin à l'initiative de l'UDI, l’ancien Premier ministre socialiste, Lionel Jospin, a défendu avec fierté jeudi à l’Assemblée nationale la réforme phare de son gouvernement. Mais avec un bémol. En réponse à une critique de l'opposition sur le passage «difficile» aux 35 heures dans l'hôpital, il a répondu: «Pour nous les 35 heures c'était dans le secteur concurrentiel, il y a eu une exception pour l'hôpital». Et sur le fond , il convient que la réforme dans ce secteur fut à tout le moins précipité : ainsi, parce qu'il faut trois ans pour recruter et former une infirmière, il admet : «nous aurions dû attendre deux ans de plus pour passer aux 35 heures dans l'hôpital public».

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Dans la Drôme, un centre de santé intercommunal drague des internes... deux ans avant son ouverture

L'intercommunalité Porte de Drômardèche, située à la frontière nord des deux départements, ouvrira son centre de santé en 2020. Il s'agit du premier projet de ce type piloté par une communauté de...Commenter

La dénervation rénale, vers une alternative au traitement médicamenteux dans l'HTA  ?

Circonscrite jusqu’à présent aux hypertensions résistantes, la dénervation rénale sera-t-elle demain un traitement « de routine » pour... Commenter

Bientôt un guide et des conseils de l'Ordre pour soigner son e-réputation

Ordinateur

Dans une étude parue jeudi, le Conseil d'État préconise de mettre un terme à l'interdiction stricte de publicité imposée aux médecins et de... Commenter

Dermatologie PEAU, SOLEIL ET CHALEUR Abonné

Photodermatose

Prédisposition aux cancers, vieillissement cutané et ophtalmique, boutons de chaleur, lucite, aggravation d’une acné… la peau justifie... Commenter

Dermatologie GALE : IVERMECTINE OU PERMÉTHRINE ? Abonné

Gale

Une récente revue Cochrane (1) a évalué l’efficacité et la sécurité de la perméthrine topique et de l’ivermectine topique ou systémique... 2

A découvrir