Le biberon préféré au sein... par les mamans !

Le biberon préféré au sein... par les mamans !

07.10.2014
  • Le biberon préféré au sein... par les mamans ! - 1

    Le biberon préféré au sein... par les mamans !

Seuls 21% des nourrissons français sont nourris au sein de façon exclusive ou prédominante à l’âge de 3 mois alors que le Programme national nutrition santé (PNNS) recommande l’allaitement maternel « de façon exclusive jusqu’à 6 mois, et au moins jusqu’à 4 mois pour un bénéfice santé ». C’est la conclusion de l’étude nationale Epifane publiée ce jour dans le BEH (Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire).

Cette étude a porté sur un échantillon aléatoire de 3368 enfants, nés au cours du premier trimestre 2012, dans 136 maternités tirées au sort en France métropolitaine. Les mères étaient interrogées à la maternité ainsi qu’à 1 mois, 4 mois, 8 mois et 12 mois après la naissance. A la maternité, 81 % des mères ont accepté de participer à l’étude, et 83 % d’entre elles ont été suivies jusqu’à 12 mois. Plus des deux-tiers des nourrissons (69%) recevaient du lait maternel à la maternité (60% de façon exclusive, 9% en association avec des formules lactées). Dès l’âge de 1 mois, ils n’étaient plus que la moitié (54%) à être allaités, et seulement 35% de façon exclusive. Au final, près de 40 % des nourrissons étaient encore allaités à 3 mois, mais seulement 21 % de façon exclusive ou prédominante (sans complément de biberons de préparations pour nourrissons du commerce). A 6 mois, 23 % des enfants étaient encore allaités, et à un an, seuls 9 % l’étaient toujours.

Les taux d’allaitement maternel variaient selon l’âge, le statut marital, le niveau d’études, le lieu de naissance, l’indice de masse corporelle et le tabagisme pendant la grossesse. De plus, la participation à des séances de préparation à l’accouchement, un contact peau à peau suivant la naissance et une perception positive de l’allaitement maternel par le conjoint étaient des facteurs favorisant sa pratique à la maternité et à 1 mois.

La France serait dans le peloton de queue au regard du taux d’allaitement maternel à 6 mois en Europe. Ils variaient de 33 % aux Pays-Bas en 2003, à 82 % en Norvège en 2007. La France serait non seulement l’un des pays d’Europe où le taux d’initiation de l’allaitement maternel à la naissance est l’un des plus bas, mais également l’un des pays où les mères qui choisissent d’allaiter leur enfant le font le moins longtemps.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Négos : Un décret officialise la participation des jeunes, une enquête de représentativité prévue avant l'automne

Depuis début janvier et le début des négociations conventionnelles sur la télémédecine, les représentants de jeunes médecins et internes ont participé à deux réunions avec la Caisse nationale d...Commenter

Buzyn veut une tarification au parcours en ville mais « pas question de revenir complètement sur le paiement à l'acte »

Agnès Buzyn

Invitée de l'Épreuve de vérité sur Public Sénat lundi, Agnès Buzyn a annoncé vouloir « aller vers une tarification à la qualité et au... 3

Enquête : qu'attendez-vous de la recertification ?

recertification

Le gouvernement souhaite mettre en place une recertification périodique des compétences des médecins. Beaucoup d’incertitudes entourent... Commenter

ORL LE VERTIGE POSITIONNEL PAROXYSTIQUE BÉNIN Abonné

Vestibulométrie sous vidéonystagmographie (VNG)

Les vertiges paroxystiques positionnels bénins sont la première cause de vertiges, mais le médecin généraliste doit avant tout éliminer une... Commenter

Prescription METFORMINE ET RISQUE D’ACIDOSE LACTIQUE Abonné

Molecule de Metformine

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a récemment alerté sur le risque d’acidose lactique sous... Commenter

A découvrir