La médecine générale peine encore à remplir ses rangs à l’internat

La médecine générale peine encore à remplir ses rangs à l’internat

06.10.2014
  • La médecine générale peine encore à remplir ses rangs à l’internat - 1

95 % des postes ouverts en médecine générale ont été pourvus l’année dernière. C’est le résultat d’une étude relative aux affections des étudiants en médecine à l’issue des épreuves classantes nationales en 2013, publiée par la direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (drees). Si en apparence les chiffres ne sont pas mauvais pour la médecine générale, ils masquent, encore une fois, des inégalités importantes, entre les universités. Comme l’année dernière, tous les postes ouverts à Aix-Marseille et Bordeaux, notamment, ont été pourvus alors que la fac de Reims peine à attirer des internes, seuls 77 % des postes dans la spécialité y ont été affectés, en progression toutefois par rapport aux 60% de 2012.

Sans surprise, il apparaît que, depuis 2007, deux tiers des internes en médecine générale sont des femmes. D’ailleurs, parmi celles qui ont le choix entre toutes les spécialités, 13 % choisissent de s’orienter vers l’internat de médecine générale… Cela dit, la discipline continue de recruter à tous les niveaux du classement. Comme en 2012, 7 % des 1 000 premiers classés ont choisi la médecine générale, les trois quarts étant des femmes. Entre 1000 et 2000, ils sont 13 % à avoir fait ce choix, deux points de moins qu’en 2012. Enfin, la médecine générale fait toujours partie des quatre spécialités (avec médecine du travail, santé publique et psychiatrie) que l’on peut choisir quelque soit son rang de classement.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 3 Commentaires
 
Pierre V Médecin ou Interne 08.10.2014 à 10h18

la médecine générale est enseignée par des spécialistes universitaires qui n'ont jamais pratiqué la médecine générale.
le choix de médecine générale se fait le plus souvent par défaut.
La Lire la suite

Répondre
 
ALAIN V Médecin ou Interne 08.10.2014 à 08h24

Tant que le Cs sera une aumône, il ne faut pas s'étonner que cette belle spécialité soit boudée...
LE CS à 50 euros , VITE !!!

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 06.10.2014 à 20h45

Cela n'est pas étonnant, c'est le plus beau métier, mais aussi celui qui te bouffe ta vie, courage les jeunes ! Associez vous, montez des maisons médicales, soyez solidaires...

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Internat : les nouveaux stages en médecine générale font des jaloux...

Touche pas à mes stages ! La dernière initiative des deux conférences des présidents de CME et des directeurs de centres hospitaliers ne plait pas du tout au Syndicat national des enseignants de...Commenter

Pour « 60 millions de consommateurs » : les séniors sont en overdose de médicaments

.

Une étude publiée ce jour dans « 60 millions de consommateurs » révèle que « 20% des plus de 65 ans prennent en continu au moins sept... Commenter

Soins à domicile : en Ile-de-France, les généralistes préfèrent travailler avec les paramédicaux que recourir à l'HAD

.

En Ile-de-France, les médecins généralistes prennent en charge, en moyenne, six patients complexes à domicile par semaine. Telle est la... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir