La médecine générale peine encore à remplir ses rangs à l’internat

La médecine générale peine encore à remplir ses rangs à l’internat

06.10.2014
  • La médecine générale peine encore à remplir ses rangs à l’internat - 1

    La médecine générale peine encore à remplir ses rangs à l’internat

95 % des postes ouverts en médecine générale ont été pourvus l’année dernière. C’est le résultat d’une étude relative aux affections des étudiants en médecine à l’issue des épreuves classantes nationales en 2013, publiée par la direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (drees). Si en apparence les chiffres ne sont pas mauvais pour la médecine générale, ils masquent, encore une fois, des inégalités importantes, entre les universités. Comme l’année dernière, tous les postes ouverts à Aix-Marseille et Bordeaux, notamment, ont été pourvus alors que la fac de Reims peine à attirer des internes, seuls 77 % des postes dans la spécialité y ont été affectés, en progression toutefois par rapport aux 60% de 2012.

Sans surprise, il apparaît que, depuis 2007, deux tiers des internes en médecine générale sont des femmes. D’ailleurs, parmi celles qui ont le choix entre toutes les spécialités, 13 % choisissent de s’orienter vers l’internat de médecine générale… Cela dit, la discipline continue de recruter à tous les niveaux du classement. Comme en 2012, 7 % des 1 000 premiers classés ont choisi la médecine générale, les trois quarts étant des femmes. Entre 1000 et 2000, ils sont 13 % à avoir fait ce choix, deux points de moins qu’en 2012. Enfin, la médecine générale fait toujours partie des quatre spécialités (avec médecine du travail, santé publique et psychiatrie) que l’on peut choisir quelque soit son rang de classement.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

La télémédecine pourrait réduire significativement les dépenses de santé, selon une étude

La télémédecine est souvent présentée comme une solution aux déserts médicaux mais permettra-t-elle aussi de faire des économies sur les dépenses de santé ? L'Association des laboratoires japonais...3

Dépistage des cancers cutanés : le seul examen visuel ne suffit pas

Mélanome malin

À l’heure où s’ouvre à Paris le congrès annuel de la société française de dermatologie, cette revue Cochrane tombe à pic. Selon la conclusio... Commenter

Après l'enquête ‘Implant Files’, les industriels répondent

Radiographie du thorax d'un homme atteint de cardiomégalie montrant un pacemaker ou stimulateur cardiaque

Suite à l’enquête journalistique internationale « Implant Files » dénonçant les défauts d’évaluation, de surveillance et de traçabilité des... 1

Cardiologie LES ANTICOAGULANTS ORAUX DIRECTS DANS LA PRATIQUE QUOTIDIENNE Abonné

.

Les anticoagulants oraux directs (AOD) sont de plus en plus prescrits en France et dans le monde entier. Leurs indications majeures sont la... Commenter

BPCO UNE "BRONCHITE" DU FUMEUR Abonné

Cigarette

Souvent jugées bénignes par le patient, les exacerbations aiguës de BPCO comportent un risque vital. Le généraliste se doit de les... Commenter

A découvrir