Drame d’Orthez: la faute à l’alcool... ou à une pénurie de spécialistes ?

Drame d’Orthez: la faute à l’alcool... ou à une pénurie de spécialistes ?

03.10.2014
  • Drame d’Orthez: la faute à l’alcool... ou à une pénurie de spécialistes ? - 1

Le drame n’en finit pas de secouer la petite ville d’Orthez (Pyrénées-Atlantiques) (photo), et la polémique grandit après l’accident d’anesthésie qui a coûté la vie d’une femme enceinte dans la maternité de la ville. Alors qu’il est à peu près établi que l’anesthésiste avait un taux élevé d’alcoolémie au moment du drame, pour Yves Darrigrand, le maire (sans étiquette) de la ville, le drame est imputable à un "manque cruel de spécialistes en gynécologie-obstétrique et en anesthésie". "Dans ces deux domaines, les spécialistes vendent leurs services à prix d'or. Il faut passer par des boîtes d'intérim qui vendent une journée de travail d'un obstétricien à 1.000 euros", a-t-il affirmé à l'AFP. "A mon sens, avec cette surenchère, nous n'avons plus à faire à des médecins, mais à des techniciens de santé. Un problème déontologique se pose", assène le maire.

Pour une petite ville de 10 000 habitants comme Orthez, la recherche d’un gynécologue-obstétricien était donc un vrai casse-tête. Selon Yves Darrigrand les choses doivent changer. "Nous y avons mis toute notre énergie, en vain. Il faut regarder les choses en face, la réalité est là. Le numérus clausus imposé du nombre de médecins a entraîné cette pénurie. Il faut une réforme. C'est mon premier combat de maire" a-t-il exprimé. L’Agence régionale de santé devrait se prononcer dans l’après-midi sur le sort de la maternité.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 19 Commentaires
 
dr no Médecin ou Interne 05.10.2014 à 14h02

je suis peut-être hors sujet Mais depuis 25 ans je n'ai vu aucun médecin du travail... J'exerce en libéral... Et si j 'étais porteur de BK ???

Répondre
 
CATHERINE D Autre Professionnel Santé 04.10.2014 à 22h20

Tenter de mettre en place dans une entreprise de santé une cellule de prise en charge rapide des défaillances professionnelles exceptionnelles, répétées ou fréquentes quelque soit la cause (éviter de Lire la suite

Répondre
 
ISABELLE G Médecin ou Interne 04.10.2014 à 13h23

Laisser un ivrogne aux manettes implique un silence complice et la lâcheté de tous ceux qui savent et laissent faire. Nous savons tous qui picole ou pas en médecine et ailleurs. A plaindre les Lire la suite

Répondre
 
JEAN MARC J Médecin ou Interne 06.10.2014 à 14h23

L'alcool est une maladie neurobiologique. Votre réaction est pathétique.

Répondre
 
Pierre V Médecin ou Interne 06.10.2014 à 14h50

Mon expérience de suivi depuis trente ans de personnes souffrant de dépendance à l'alcool montre que la plupart du temps "ça ne se voit pas"; Quand "ça se voit", il est déjà bien tard. Il ne s'agit Lire la suite

Répondre
 
ELISABETH L Sage femme 04.10.2014 à 07h27

La rémunération des médecins et l'organisation des soins n'ont aucun rapport avec la mort de cette femme. Un obstetricien est présent puisqu'il pratique une césarienne et l'anesthesiste est présente Lire la suite

Répondre
 
BETTY B Infirmier 06.10.2014 à 12h14

Sur un plan éthique, c'est une affaire qui concerne toute l'équipe!!!
B.Bourdaire /cadre sup de santé

Répondre
 
jean jacques v Médecin ou Interne 03.10.2014 à 20h43

Mercenaire ou pas, ce professionnel n'a as eu son diplome dans une pochette surprise !

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Crise

Déserts médicaux Ces départements qui ne connaissent pas la crise

Alors que la France médicale se dépeuple de ses généralistes, une douzaine de départements semble encore échapper à la décrue. Attractivité naturelle du territoire, volontarisme des leaders, ou...6

ECN : 94% des postes en médecine générale pourvus, l’Ile-de-France boudée

.

Désormais organisé en plusieurs étapes et de façon virtuelle, l’amphi de garnison des ECNi est arrivé à son terme aujourd’hui. Tous les... 2

Pilules C3G et C4G : la justice classe l'affaire

.

Le parquet de Paris a classé l'enquête ouverte fin 2012 sur les pilules C3G et C4G accusées de favoriser des thromboses veineuses. Au terme... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir