Drame d’Orthez: la faute à l’alcool... ou à une pénurie de spécialistes ?

Drame d’Orthez: la faute à l’alcool... ou à une pénurie de spécialistes ?

03.10.2014
  • Drame d’Orthez: la faute à l’alcool... ou à une pénurie de spécialistes ? - 1

    Drame d’Orthez: la faute à l’alcool... ou à une pénurie de spécialistes ?

Le drame n’en finit pas de secouer la petite ville d’Orthez (Pyrénées-Atlantiques) (photo), et la polémique grandit après l’accident d’anesthésie qui a coûté la vie d’une femme enceinte dans la maternité de la ville. Alors qu’il est à peu près établi que l’anesthésiste avait un taux élevé d’alcoolémie au moment du drame, pour Yves Darrigrand, le maire (sans étiquette) de la ville, le drame est imputable à un "manque cruel de spécialistes en gynécologie-obstétrique et en anesthésie". "Dans ces deux domaines, les spécialistes vendent leurs services à prix d'or. Il faut passer par des boîtes d'intérim qui vendent une journée de travail d'un obstétricien à 1.000 euros", a-t-il affirmé à l'AFP. "A mon sens, avec cette surenchère, nous n'avons plus à faire à des médecins, mais à des techniciens de santé. Un problème déontologique se pose", assène le maire.

Pour une petite ville de 10 000 habitants comme Orthez, la recherche d’un gynécologue-obstétricien était donc un vrai casse-tête. Selon Yves Darrigrand les choses doivent changer. "Nous y avons mis toute notre énergie, en vain. Il faut regarder les choses en face, la réalité est là. Le numérus clausus imposé du nombre de médecins a entraîné cette pénurie. Il faut une réforme. C'est mon premier combat de maire" a-t-il exprimé. L’Agence régionale de santé devrait se prononcer dans l’après-midi sur le sort de la maternité.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Plaque professionnelle vandalisée

Face à l'escalade de la violence contre les médecins, l'Ordre veut généraliser un système d'alerte

Ces dernières semaines, deux généralistes ont été les cibles d'agressions ultra-violentes. À Romainville (Seine-Saint-Denis), un confrère a été passé à tabac et s'est fait voler sa montre par un...3

Un médecin libéral sur dix cumule emploi et retraite, les généralistes moins adeptes que les autres spés

.

Face à la désertification médicale, les médecins prolongent leur activité au-delà de l'âge légal de la retraite. Une étude de la Direction... Commenter

L'ANSM dit oui au cannabis thérapeutique, le chemin vers sa légalisation encore long

.

Une première étape vers l'autorisation du cannabis thérapeutique vient d'être franchie en France. Le comité d'experts de l'Agence française... 1

Cardiologie LES ANTICOAGULANTS ORAUX DIRECTS DANS LA PRATIQUE QUOTIDIENNE Abonné

.

Les anticoagulants oraux directs (AOD) sont de plus en plus prescrits en France et dans le monde entier. Leurs indications majeures sont la... Commenter

BPCO UNE "BRONCHITE" DU FUMEUR Abonné

Cigarette

Souvent jugées bénignes par le patient, les exacerbations aiguës de BPCO comportent un risque vital. Le généraliste se doit de les... Commenter

A découvrir