Budget de la Sécu : le conseil de la cnamts dit non

Budget de la Sécu : le conseil de la cnamts dit non

03.10.2014
  • Budget de la Sécu : le conseil de la cnamts dit non - 1

    Budget de la Sécu : le conseil de la cnamts dit non

C’est devenu une habitude ! Après avoir fait la moue contre les propositions d’économies du directeur général cet été, puis contre le projet de loi de santé de Marisol Touraine à la rentrée, les instances de l'Assurance maladie viennent de retoquer le PLFSS 2015 de la ministre. Un avis défavorable sur le budget 2015 de la Sécu évidemment sans conséquence pour la suite, mais qui une nouvelle marque de défiance en direction du gouvernement.

Le conseil de la Caisse nationale de l'assurance maladie des travailleurs salariés (Cnamts) s'est en effet prononcé par 24 voix défavorables (CGT, CGT-FO, CFTC, CFE-CGC, Unaf, Medef, CGPME, UPA), 1 prise d'acte et 9 abstentions, précise le communiqué de l'assurance-maladie. Le Conseil de l'Union des caisses d'assurance maladie (Uncam) s'est pour sa part prononcé par 13 voix défavorables (CGT, CGT-FO, CFTC, CFE-CGC, Medef, CGPME, UPA, RSI) et 2 abstentions. Comme souvent, on retrouve la conjonction des votes négatifs de syndicats de gauche inquiets des conséquences sociales et de ceux du patronat, solidaire de l’industrie pharmaceutique.

Car, selon le communiqué du président (CFDT) Michel Régereau (photo), ces deux conseils ont surtout manifesté leur "inquiétude" au sujet de "la forte contrainte qui pèse aujourd'hui sur l'Ondam (objectif de dépenses de l'assurance maladie)", citant en particulier "les dépenses relatives aux nouveaux médicaments". Ils ont attiré l'attention du gouvernement sur "la nécessité, afin de garantir l'accès aux médicaments innovants, de concilier la maîtrise des coûts et la pérennité de l'accès aux soins". Au sein de ce projet de budget de la Sécurité sociale pour 2015 qui prévoit des économies de 3,2 milliards d'euros pour l'assurance maladie, c’est notamment le nouveau mécanisme de régulation des prix de traitements contre l'hépatite C qui préoccupe les responsables syndicaux qui siègent au conseil de la Cnamts.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
FIV

PMA : feu vert d'une mission parlementaire pour son extension et son remboursement à toutes les femmes

PMA pour toutes les femmes et post-mortem, levée de l'anonymat des donneurs de sperme, assouplissement des recherches sur l'embryon : la mission parlementaire sur la loi de bioéthique, dont le rôle...1

Contre les ruptures de stock, les industriels vont proposer un plan d’action

Philippe Tcheng

Les ruptures de stock de médicaments ont émaillé l’année 2018. Début octobre, le rapport du Sénat sur le sujet faisait état de dix fois... Commenter

L'homéopathie objet d'une enquête et d'un débat sur France 5

Granules

En attendant les conclusions de la HAS sur un éventuel déremboursement de l'homéopathie, attendues au printemps, France 5 diffuse mardi... Commenter

Cardiologie L’HYPERTENSION ARTÉRIELLE CHEZ LES SUJETS À PEAU NOIRE Abonné

HTA

Du fait d'un patrimoine génétique particulier mais aussi d’un contexte socio-économique souvent différent de la population générale, les... Commenter

Neurologie LA NÉVRALGIE ILIO-INGUINALE Abonné

IRM

Souvent induite par un traumatisme chirurgical abdominal, la névralgie ilio-inguinale est souvent difficile à objectiver par le clinicien.... 3

A découvrir