C’est arrivé le 2 octobre 1230 - L’exercice de la médecine subordonné à l’étude de l’anatomie

C’est arrivé le 2 octobre 1230L’exercice de la médecine subordonné à l’étude de l’anatomie

02.10.2014
  • C’est arrivé le 2 octobre 1230 - L’exercice de la médecine subordonné à l’étude de l’anatomie-1

    L’exercice de la médecine subordonné à l’étude de l’anatomie

Par une ordonnance du 2 octobre 1230, l’empereur d’Allemagne et roi des Deux-Siciles, Frédéric II subordonnait désormais le droit d’exercer la médecine à l’étude de l’anatomie pendant une année au moins. Cette discipline allait connaître seulement un essor limité dans un premier temps et il faudra attendre la Renaissance pour voir se développer l’anatomie « moderne »

Frédéric II

 

Dessein criminel ou entreprise de sorcellerie ?

Le principal obstacle allait cependant rester le manque de sujets d’étude. Les amphithéâtres qui commençaient alors à se multiplier à travers l’Europe, à Padoue, Bologne, Leyde, Montpellier, Bâle ou encore Paris devaient en effet faire face aux autorités civiles et religieuses. Les uns y voyaient un dessein criminel et les autres des entreprises de sorcellerie et ceux qui pratiquaient l’art de la dissection s’exposaient donc à de graves ennuis…

Le théâtre d'anatomie de Leyde

Le nombre de dissections autorisées était minime. Dans l’Empire germanique et en Italie, une seule dissection de cadavre était autorisée chaque année et encore devait-elle être pratiquée en présence des autorités civiles et religieuses ; En Espagne, c’était encore pire puisque les facultés ne disposaient que d’un corps à disséquer tous les trois ans. En France, alors qu’on disséquait des corps depuis 1375 à Montpellier, il fallut attendre 1478 pour voir de telles opérations à Paris, le Collège des Chirurgiens ayant droit à quatre cadavres par an.

Expéditions nocturnes pour se procurer des corps de suppliciés

Devant cette pénurie, quelques anatomistes – et Vésale le premier – n’hésitèrent pas à entreprendre des expéditions nocturnes au gibet de Montfaucon ou au charnier des Innocents pour y soustraire clandestinement des cadavres de suppliciés. Et beaucoup durent payer de leur liberté ou de leur vie cette ardeur scientifique qui déplaisait aussi bien au pape qu’à l’Inquisition.

André Vésale

Mais au fil du temps , la rigueur de l’Église finit par s’atténuer et on put voir ainsi Fallope être autorisé à exécuter, à Bologne ou à Padoue, les condamnés à mort suivant le mode qui lui convenait pour pouvoir mieux les « anatomiser ».

Les anatomistes, à la fin du XVIe siècle, purent ainsi opérer au grand jour et sans crainte de devoir rendre des comptes aux tribunaux civils ou cléricaux. Ce fut le début d’un âge d’or qui allait ouvrir la voie aux premières grandes découvertes physiologiques marqué par quelques grandes figures. Hormis Vésale, citons d’Acquapendente, Carpi et Eustachhio en Italie, Charles Etienne (qui décrivit les veines du foie) et Gonthier d’Andernach (qui découvrit le pancréas) en France ou encore Salomon Alberti qui, en Allemagne décrivit les valvules veineuses et les voies urinaires.

De corporis fabrica
L'ouvrage de Vésale contenait de nombreux dessins de dissections anatomiques, souvent dans des poses allégoriques.

.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Agnès Buzyn annonce la mise en œuvre de la recertification des médecins

Agnès Buzyn avait déjà plutôt séduit l’Ordre des médecins lors de ses discours. La ministre de la Santé pourrait bien avoir à nouveau marqué des points importants jeudi matin lors de l’ouverture du...16

L’adalimumab dans l’uvéite de l’enfant Abonné

« L’arthrite juvénile idiopathique (AJI) est l’affection systémique pédiatrique la plus fréquemment associée à une uvéite non infectieuse ch... Commenter

Smith & nephew au service de la traumato et de la cicatrisation Abonné

Société internationale spécialisée dans les dispositifs médicaux de haute technologie, Smith... Commenter

Sécurité alimentaire LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES DESTINÉS AUX SPORTIFS Abonné

Complements alimentaires

Une alimentation équilibrée, diversifiée et privilégiant les aliments de haute densité nutritionnelle suffit à satisfaire les besoins... 1

Recherche en Médecine Générale INFECTION URINAIRE : DIAGNOSTIC TROP EMPIRIQUE Abonné

Bandelette urinaire

La prise en charge des infections urinaires (IU) a fait l’objet de recommandations en 2008 publiées par l’Assaps, puis d’une actualisation... 2

A découvrir