Une prime pour attirer les médecins à Mayotte

Une prime pour attirer les médecins à Mayotte

01.10.2014
  • Une prime pour attirer les médecins à Mayotte - 1

    Une prime pour attirer les médecins à Mayotte

Une prime conséquente entre en vigueur mercredi à Mayotte pour attirer des médecins au Centre hospitalier de Mayotte (CHM). Cette indemnité particulière d'exercice (IPE), d'un montant "égal à seize mois des émoluments de base", est corrélée à l'engagement d'exercer dans un établissement public de santé de l'île pour une "durée minimale de quatre années", selon le décret du ministère des Affaires sociales et de la Santé. L’indemnité est payable en quatre fois : au début de la 1ère année et à la fin des 2e, 3e et 4e années. Si le praticien cesse ses fonctions avant le terme des quatre ans, il sera tenu de rembourser les sommes déjà perçues, précise ce décret.

Mayotte est dans une situation préoccupante de désert médical avec environ 200 médecins pour 250.000 habitants. Le secteur libéral est indigent et l'hôpital se retrouve en première ligne, employant 70% des généralistes et 90% des spécialistes exerçant sur l'île. Et en raison d'un problème d'attractivité, le CHM doit régulièrement faire appel à des vacataires, qui sont alors mieux payés que les médecins exerçant toute l'année.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... 2

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... 1

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir