Un premier cas d’Ebola diagnostiqué hors du continent africain

Un premier cas d’Ebola diagnostiqué hors du continent africain

01.10.2014

Un patient hospitalisé au Texas (sud) est devenu mardi le premier malade d'Ebola diagnostiqué hors du continent africain et aux Etats-Unis. Le malade, un homme dont la nationalité n'a pas été précisée, avait toutefois voyagé au Liberia avant de venir au Texas, où il est arrivé par avion le 20 septembre sans aucun symptôme, a indiqué le directeur des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), le Dr Tom Frieden, lors d'une conférence de presse. Il a commencé à ressentir des symptômes le 24 septembre et a fait appel à un médecin deux jours après. Il a été hospitalisé le 28 à Dallas, où il a été mis en quarantaine. L'infection par le virus Ebola a été confirmée par des analyses de deux laboratoires, dont un des CDC.

Cependant, selon le Dr Frieden, il "n'y a aucun risque" que cette personne ait pu infecter des passagers à bord de l'avion qui l'amenait au Texas, puisqu'il n'avait alors aucun symptôme. Le virus Ebola ne se transmet pas par voie aérienne, comme la grippe par exemple, et ne peut être transmis qu'au contact direct de fluides contaminés comme le sang ou la salive. Seuls les patients présentant des symptômes sont contagieux, a insisté le Dr Frieden. En revanche, le directeur des CDC a jugé "possible que des membres de l'entourage du malade contractent Ebola dans les prochaines semaines". De ce fait, ils vont être surveillés de très près. La période d'incubation peut aller jusqu'à 21 jours. Le Dr Frieden s'est aussi dit certain que les Etats-Unis pourront empêcher le virus Ebola de se propager sur leur sol: "Je n'ai aucun doute sur le fait que nous contrôlerons l'importation de ce cas d'Ebola pour l'empêcher de se propager largement dans le pays".

source AFP
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Assistants : 100 généralistes disent non à « l'abattage » et proposent des pistes pour libérer du temps médical

La dernière séance de négociation conventionnelle sur les assistants médicaux a été la goutte de trop dans un vase déjà bien rempli. Une centaine de médecins généralistes a signé hier soir une...Commenter

L’ANSM alerte sur les risques de deux anabolisants et brûleurs de graisse vendus sur Internet

corps

L’ANSM a identifié la présence de substances non autorisées et dangereuses pour la santé, le clenbutérol et le stanozolol, dans les... Commenter

400 généralistes salariés bientôt recrutés dans les déserts : pourquoi ReAGJIR y croit

Image d'illustration

Le recrutement des 400 postes de médecins généralistes dans les hôpitaux de proximité annoncé en septembre par le président de la... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir