L’infirmière de MSF atteinte d’Ebola va mieux, selon la ministre de la Santé

L’infirmière de MSF atteinte d’Ebola va mieux, selon la ministre de la Santé

30.09.2014
  • L’infirmière de MSF atteinte d’Ebola va mieux, selon la ministre de la Santé - 1

    L’infirmière de MSF atteinte d’Ebola va mieux, selon la ministre de la Santé

"Son état de santé s'améliore, elle va mieux et nous sommes confiants", a indiqué mardi Marisol Touraine au sujet de l'infirmière de MSF infectée par le virus Ebola. Devant la commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale, la ministre de la Santé s’est dite "confiante", confirmant la réponse qu’elle avait faite dimanche soir à des journalistes sur France Inter. "Son état clinique s'est nettement amélioré" a-t-elle encore précisé.

Par ailleurs, Marisol Touraine a confirmé que l'infirmière restait "hospitalisée encore aujourd'hui" à l'hôpital militaire Bégin de Saint-Mandé (Val-de-Marne). La France a autorisé par arrêté ministériel l'utilisation de trois médicaments expérimentaux, en particulier l'antiviral Avigan (favipiravir) produit par la firme japonaise Toyama Chemical (filiale de FujiFilm), prévu à l'origine pour lutter contre des virus de la grippe. Vendredi dernier, le fabricant d'Avigan a affirmé dans un communiqué que l'infirmière avait pris ce médicament, une information que les autorités françaises n'ont pas confirmée à ce jour.

Marisol Touraine aussi confirmé qu’il s’agissait à ce jour du seul cas français. 350 signalements de cas rappelant Ebola ont été recensés à ce jour en France auprès de l'Institut de veille sanitaire (InVS). Sur ce nombre, seuls dix cas ont été considérés comme "possibles" et ont fait l'objet de tests, a-t-elle dit. "Ils se sont tous révélés négatifs", a précisé la ministre.

Selon elle, "le risque pour l'Europe reste limité et à ce jour, aucune importation accidentelle du virus n'a été observée sur le territoire européen". En Guinée, l'un des trois pays les plus touchés par le virus avec le Liberia et la Sierra Leone, la France participe à la mise en place d'un "troisième centre de traitement Ebola de plus de 50 lits qui sera définitivement installé début novembre en zone forestière, à Macenta, pour un coût d'environ 50 millions d'euros", a rappelé la ministre.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Porte monnaie

Les maîtres de stage s'insurgent du « retard inacceptable » de leur rémunération

À quelques semaines de la rentrée universitaire, la colère grimpe chez les maîtres de stage des universités. Le Syndicat national des enseignants de médecine générale (SNEMG) soutenu par les...3

Un généraliste « légaliste » dépose une plainte pour empêcher Jérôme Cahuzac d'exercer

Jérôme Cahuzac

Le Dr Alain Choux enrage. Ce généraliste parisien ne supporte pas l'idée que le Dr Cahuzac, récemment condamné à quatre ans... 13

[VIDEO] Une commune vendéenne mise sur l'humour noir pour recruter des généralistes

.

« Plus de médecin, fini, terminées les salles d'attente bondées. La commune ne veut pas de médecin ». C'est en jouant l'ironie que la commun... Commenter

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir