La réorganisation de l’Hôtel Dieu en un "centre de médecine ambulatoire" adoptée par l’AP_HP

La réorganisation de l’Hôtel Dieu en un "centre de médecine ambulatoire" adoptée par l’AP_HP

21.09.2014
  • La réorganisation de l’Hôtel Dieu en un "centre de médecine ambulatoire" adoptée par l’AP_HP - 1

    La réorganisation de l’Hôtel Dieu en un "centre de médecine ambulatoire" adoptée par l’AP_HP

Le nouveau projet de réorganisation de l'Hôtel-Dieu, dévoilé en juin par le directeur général des hôpitaux parisiens, Martin Hirsch, a été adopté par le directoire de l'AP-HP (Assistance Publique - Hôpitaux de Paris) le 16 septembre. Le document reprend les orientations discutées au conseil de surveillance de juin, qui pourraient redonner vie aux urgences et intégrer des logements sociaux.

Depuis le 4 novembre 2013, les urgences ont été remplacées par un centre de consultation ouvert 24H/24, n'accueillant que des patients venus par leurs propres moyens alors que pompiers et ambulances n'y vont plus. Le document adopté prévoit que lorsque le projet global de l'AP-HP de régulation des appels d'urgence sera effectif, pompiers et Samu pourront de nouveau orienter vers l'Hôtel-Dieu des malades ne nécessitant pas de soins lourds, l'Hôtel-Dieu fonctionnant en "complémentarité" avec les urgences de l'hôpital Cochin. L'Hôtel-Dieu deviendra un "centre de médecine ambulatoire", pour des patients ne nécessitant pas d'hébergement. Mais il pourra aussi répondre à des besoins ciblés d'hospitalisation, pour les personnes âgées, les SDF et la psychiatrie. Il est aussi prévu d'y installer des logements sociaux et étudiants.

Le projet lancé par la précédente direction s'était heurté à de fortes oppositions d'élus et de syndicalistes, se cristallisant sur la fermeture des urgences. Il avait abouti au départ de la directrice de l'AP-HP, Mireille Faugère, remplacée par Martin Hirsch mi-novembre 2013.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
G Perez

Les portraits de l'été Le Dr Perez veut aider les diabétiques à échapper aux médicaments grâce à l’activité physique

« Les patients diabétiques n’ont pas d’équilibre alimentaire et ne font pas d’activité physique. Cela fait naître la maladie, avant de l’entretenir. » Tel fut le premier constat du Dr Gaëlle Perez,...4

Les dossiers qui ont marqué l'année Le cloud, ennemi du secret médical ?

Visu Lead p10-12

Applis santé, objets connectés, services de rendez-vous en ligne... À l’ère du tout numérique, les données de santé n’ont jamais été aussi... Commenter

Zoom en vidéo [Vidéo] Exposition des adolescents à la pornographie : une hausse inquiétante, alertent les gynécologues

adolescent et ordinateur

C’est un appel solennel qu’a souhaité lancer aujourd’hui le collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) : face à... 1

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir