L’ancien généraliste d’Ingwiller demande 2,1 millions d'euros en réparation de son incarcération

L’ancien généraliste d’Ingwiller demande 2,1 millions d'euros en réparation de son incarcération

20.09.2014
  • L’ancien généraliste d’Ingwiller demande 2,1 millions d'euros en réparation de son incarcération-1

    L’ancien généraliste d’Ingwiller demande 2,1 millions d'euros en réparation de son incarcération

"Au total, je demande 150.000 euros pour le préjudice moral, soit 250 euros par jour de détention, et 1,95 million d'euros pour le préjudice matériel, ce qui n'est pas exagéré". Le Dr Jean-Louis Muller, ancien généraliste, accusé du meurtre de sa femme avant d'être définitivement acquitté en octobre 2013, réclame 2,1 millions d'euros à l'Etat pour les 600 jours qu'il a passés injustement en prison. Déjà, la cour d'appel de Nancy, saisie de ce dossier, a débloqué jeudi lors d'une procédure en référé une provision de 145.000 euros à son bénéfice, a précisé le Dr Muller à l’Agence France Presse.

"L'incarcération m'a fait tout perdre: mon cabinet médical, ma maison... J'avais une belle clientèle, mais tout a été saccagé par 14 ans de procédure. Aujourd'hui je ne peux plus exercer mon métier comme avant, car car j'ai une phobie des malades, de sortir, d'être dans la rue, d'affronter le regard des gens", a dit l'ancien généraliste. "Je vais demander à subir une expertise médicale, car le représentant de l'Etat conteste l'inaptitude professionnelle", a ajouté le Dr. Muller, qui exploite aujourd'hui des chambres d'hôtes dans un village du nord de l'Alsace.

Jean-Louis Muller a été définitivement acquitté le 31 octobre 2013 à Nancy, au terme d'un parcours judiciaire qui lui avait valu deux condamnations à 20 ans de réclusion. Pendant ces 14 ans de procédure, il a passé au total 600 jours derrière les barreaux, sur quatre périodes distinctes entre 2001 et 2011. Le médecin a toujours affirmé que son épouse Brigitte s'était suicidée avec le Magnum 357 retrouvé entre ses pieds, le 8 novembre 1999, dans leur maison d'Ingwiller (Bas-Rhin).

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Sinemet

Le Sinemet® change de composition et d'apparence

Après avoir connu plusieurs épisodes de rupture de stock, le Sinemet® (lévodopa/carbidopa) fait à nouveau parler de lui avec une modification annoncée de la composition et de l'apparence des...Commenter

Propos sexistes et anti-euthanasie… les curieux cours de sciences humaines du vice-doyen de Lyon Sud

À Lyon Sud, les enseignements du module Santé, société, humanités (SSH) de première année de médecine semblent sortir quelque peu de l’ordin... 1

238 fermetures de pharmacie en 2018, un record depuis 10 ans

Pharmacie

238 pharmacies ont fermé en 2018, dont 226 en métropole, un record depuis dix ans, selon le rapport annuel de l'Ordre des pharmaciens,... 2

Dermatologie L’ACANTHOSIS NIGRICANS Abonné

ACANTHOSIS NIGRICANS

L’acanthosis nigricans est une dermatose fréquemment en rapport avec une endocrinopathie (diabète avec insulino-résistance le plus... Commenter

Cardiologie LE TAVI : INDICATIONS ET PRISE EN CHARGE Abonné

Scanner 3D montrant la valve aortique entourée d'athérosclérose

Le TAVI, remplacement valvulaire aortique par cathétérisme, est une alternative à la chirurgie classique. Avec 15 ans de retard et un taux... Commenter

A découvrir