Selincro® (18mg de nalmefène) obtient son remboursement

Selincro® (18mg de nalmefène) obtient son remboursement

19.09.2014
  • Selincro® (18mg de nalmefène) obtient son remboursement - 1

    Selincro® (18mg de nalmefène) obtient son remboursement

L’arrêté annonçant le remboursement de Selincro® (18mg de nalmefène) vient d’être publié au Journal Officiel. Cette molécule du laboratoire Lundbeck est considérée comme le premier traitement indiqué contre la dépendance à l'alcool par le biais d’une nouvelle stratégie thérapeutique : la réduction de la consommation. Selincro® s'adresse aux patients, dont la consommation d'alcool est à risque élevé ou très élevé (+ de 6 verres / jour pour un homme et + de 4 pour une femme), qui font le choix d'entrer dans une démarche de

prise en charge mais ne nécessitant pas un sevrage total et maintenu. Il s’inscrit dans un dispositif de prise en charge globale, dans lequel le patient est suivi et accompagné par son médecin, généraliste ou spécialiste. En effet, le succès du traitement est basé sur la motivation, l'autonomie et le suivi psychosocial du patient.

Il est commercialisé au prix de 3,60 euros par comprimé. Du fait de la prise moyenne d’un comprimé un jour sur deux constatée lors des études cliniques, le coût journalier est de 1,80 euros.

280 000 patients éligibles

La commission de la transparence dans son avis du 4 décembre 2013 a estimé à 280 000 le nombre de patients éligibles à Selincro®. A cette époque, les experts de la HAS avaient soumis le remboursement du nalméfène à une prescription par des spécialistes en addictologie au motif que les patients devaient bénéficier d’un suivi psychosocial en parallèle de l’administration du produit. Suivi que seules les structures de prise en charge spécialisées en addictologie auraient été en mesure d’assurer … C’est probablement l’intervention de Marisol Touraine à l’Assemblée, en faveur des médecins généralistes, qui a sorti cette molécule et son remboursement de la prescription réservée.

Dr Linda Sitruk
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Congrès Isnar

En direct du Congrès de l'Isnar-IMG Agnès Buzyn rassure les internes sur la coercition, mais botte en touche sur les conditions de travail

Après un rendez-vous manqué l’année dernière à cause des intempéries, la ministre de la Santé était cette année bien présente physiquement au 20e Congrès de l’Intersyndicale des internes de...Commenter

[VIDEO] Accès des salariés, indépendance des actions en Congrès, organisme pro-syndicats ... la directrice générale de l'ANDPC répond à vos questions - 2/2

[VIDEO] Accès des salariés, indépendance des actions en Congrès, organisme pro-syndicats ... la directrice générale de l'ANDPC répond à vos questions - 2/2-0

Les médecins ont encore un an pour répondre à leur obligation triennale de développement professionnel continu (DPC). Les généralistes... Commenter

Téléconsultation, télé-expertise : qu'est-ce que ça change ? Deux généralistes témoignent

Adrien Naegelen et Nicolas de Chanaud

À l'occasion d'un colloque sur la télémédecine en libéral, organisé par l'URPS Ile-de-France jeudi dernier, deux jeunes généralistes parisie... 1

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir