SEP, des progrès tous azimuts - Faut-il encore avoir peur de la sclérose en plaques ?

SEP, des progrès tous azimutsFaut-il encore avoir peur de la sclérose en plaques ?

19.09.2014

Le congrès de l’ECTRIMS sur la sclérose en plaques (European committee for research and treatment in multiple sclerosis, 10-13 septembre, Boston) a mis en évidence les nombreuses pistes de recherche. Une amélioration du quotidien des patients et une diminution de la fréquence des poussées représentent les avancées majeures de la prise en charge.

  • Faut-il encore avoir peur de la sclérose en plaques ? - 1

La SEP touche environ 100 000 personnes en France. « Il y a cinquante ans, le sex-ratio était de deux femmes pour un homme atteints de SEP. Aujourd’hui, il est passé à trois femmes pour un homme », souligne le Pr Thibault Moreau (service de neurologie du CHU de Dijon , président du comité scientifique de la fondation ARSEP), qui qualifie cette évolution de spectaculaire.

Des causes mieux cernées

Une évolution qui pose la question des facteurs déterminant de la maladie. Ceux-ci...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre préférence : 1 an au journal Le Généraliste
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Nicolas Revel

L’Assurance maladie va financer un projet de recherche en médecine générale

Nicolas Revel a annoncé que l’Assurance maladie allait apporter son soutien  « institutionnel, technique et financier » à un projet de recherche du Collège national des généralistes enseignants ...Commenter

73% des Français estiment que le système de santé s'est dégradé ces 5 dernières années

Dégradation du système de santé

Les Français semblent en rupture avec la politique de santé de ces dernières années. Selon un sondage BVA* pour Les Contrepoints de la... Commenter

Les déserts médicaux disparaîtront d'ici « 7 à 8 ans » sans conventionnement sélectif, prédit le Dr Philippe Vermesch (SML)

Philippe Vermesch

Invité à débattre de la désertification médicale mercredi sur Public Sénat, le Dr Philippe Vermesch, président du Syndicat des médecins... 5

Cardiologie L’INSUFFISANCE CARDIAQUE Abonné

Echocardiographie

Compte tenu du vieillissement de la population, la prévalence de l'insuffisance cardiaque augmente et se situe entre 5 % à 10 % à partir de... Commenter

Formation UN OUTIL MÉTHODOLOGIQUE POUR OPTIMISER LES PRATIQUES ? Abonné

Formation

La formation des médecins et l'information aux patients sont le gage d'une amélioration des pratiques, avec à la clef un meilleur... Commenter

A découvrir