Professions réglementées : les biologistes s’inquiètent aussi pour leur avenir

Professions réglementées : les biologistes s’inquiètent aussi pour leur avenir

18.09.2014

Alors que le projet de réforme des professions réglementées suscite de vives inquiétudes, les biologistes tirent à leur tour la sonnette d’alarme. Cette réforme risquerait de «détruire» la biologie médicale et serait «extrêmement dangereuse pour la sécurité sanitaire des patients», a affirmé jeudi le Syndicat national des médecins biologistes (SNMB).

Le syndicat estime dans un communiqué qu'élargir encore plus l'ouverture du capital des sociétés d'exercice libéral à des non biologistes, remettre en cause la liberté d'installation et autoriser la publicité aboutiraient à un «chaos généralisé». Selon le SNMB, sur le millier de laboratoires médicaux, 800 sont des sociétés d'exercice libéral. Or, estime-t-il, le projet de loi va provoquer une «hyper concentration», qui va elle-même entraîner «de très nombreuses pertes d'emploi allant exactement à l'inverse de l'effet affiché actuellement par le gouvernement». «D'une biologie médicale nous allons passer à une biologie commerciale», craint le président du SNMB, Claude Cohen, qui rappelle que la profession a déjà fait l'objet d'une réforme en 2013.

Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, a d'ores et déjà indiqué que seules quelques unes des 37 professions réglementées recensées seraient concernées, que la réforme se ferait en concertation avec les organisations professionnelles et que le gouvernement n'aurait pas recours aux ordonnances pour mener à bien cette réforme. Ne sachant pas si la biologie médicale sera in fine concernée, le SNMB maintient la pression en appelant à fermer les laboratoires le 30 septembre, journée de mobilisation des professionnels libéraux.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 1 Commentaire
 
FREDERIC M Médecin ou Interne 18.09.2014 à 20h14

Une concertation consiste à lire aux professionnels un texte de loi en leur indiquant que rien ne pouvait être modifié. La politique de la chaise vide semble parfois obligatoire...

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Crise

Déserts médicaux Ces départements qui ne connaissent pas la crise

Alors que la France médicale se dépeuple de ses généralistes, une douzaine de départements semble encore échapper à la décrue. Attractivité naturelle du territoire, volontarisme des leaders, ou...6

Maladies non transmissibles : l'OMS s'inquiète

.

"Le monde n'est pas en bonne voie pour atteindre la cible" de réduire d'un tiers, sur la période 2015-2030, le taux de mortalité prématurée... Commenter

Prévention et concertation au programme de la Stratégie nationale de santé

.

Prévention, accès aux soins, qualité des soins, innovation... Agnès Buzyn a dévoilé ce matin les grands axes de la Stratégie nationale de... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir