Professions réglementées : les biologistes s’inquiètent aussi pour leur avenir

Professions réglementées : les biologistes s’inquiètent aussi pour leur avenir

18.09.2014

Alors que le projet de réforme des professions réglementées suscite de vives inquiétudes, les biologistes tirent à leur tour la sonnette d’alarme. Cette réforme risquerait de «détruire» la biologie médicale et serait «extrêmement dangereuse pour la sécurité sanitaire des patients», a affirmé jeudi le Syndicat national des médecins biologistes (SNMB).

Le syndicat estime dans un communiqué qu'élargir encore plus l'ouverture du capital des sociétés d'exercice libéral à des non biologistes, remettre en cause la liberté d'installation et autoriser la publicité aboutiraient à un «chaos généralisé». Selon le SNMB, sur le millier de laboratoires médicaux, 800 sont des sociétés d'exercice libéral. Or, estime-t-il, le projet de loi va provoquer une «hyper concentration», qui va elle-même entraîner «de très nombreuses pertes d'emploi allant exactement à l'inverse de l'effet affiché actuellement par le gouvernement». «D'une biologie médicale nous allons passer à une biologie commerciale», craint le président du SNMB, Claude Cohen, qui rappelle que la profession a déjà fait l'objet d'une réforme en 2013.

Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, a d'ores et déjà indiqué que seules quelques unes des 37 professions réglementées recensées seraient concernées, que la réforme se ferait en concertation avec les organisations professionnelles et que le gouvernement n'aurait pas recours aux ordonnances pour mener à bien cette réforme. Ne sachant pas si la biologie médicale sera in fine concernée, le SNMB maintient la pression en appelant à fermer les laboratoires le 30 septembre, journée de mobilisation des professionnels libéraux.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Plaque professionnelle vandalisée

Face à l'escalade de la violence contre les médecins, l'Ordre veut généraliser un système d'alerte

Ces dernières semaines, deux généralistes ont été les cibles d'agressions ultra-violentes. À Romainville (Seine-Saint-Denis), un confrère a été passé à tabac et s'est fait voler sa montre par un...1

Un médecin libéral sur dix cumule emploi et retraite, les généralistes moins adeptes que les autres spés

.

Face à la désertification médicale, les médecins prolongent leur activité au-delà de l'âge légal de la retraite. Une étude de la Direction... Commenter

L'ANSM dit oui au cannabis thérapeutique, le chemin vers sa légalisation encore long

.

Une première étape vers l'autorisation du cannabis thérapeutique vient d'être franchie en France. Le comité d'experts de l'Agence française... 1

Cardiologie LES ANTICOAGULANTS ORAUX DIRECTS DANS LA PRATIQUE QUOTIDIENNE Abonné

.

Les anticoagulants oraux directs (AOD) sont de plus en plus prescrits en France et dans le monde entier. Leurs indications majeures sont la... Commenter

BPCO UNE "BRONCHITE" DU FUMEUR Abonné

Cigarette

Souvent jugées bénignes par le patient, les exacerbations aiguës de BPCO comportent un risque vital. Le généraliste se doit de les... Commenter

A découvrir