Grippe : clap de fin pour les généralistes du réseau de surveillance GROG

Grippe : clap de fin pour les généralistes du réseau de surveillance GROG

17.09.2014

Après 30 années de surveillance de la grippe et «au terme des 18 derniers mois d'échanges avec les autorités sanitaires», le réseau des GROG ferme ses portes. A l’origine des malheurs des Groupes Régionaux d’Observation sur la Grippe figure la volonté de l’INVS de «reconstruire» la veille épidémiologique de la grippe en France «avec une meilleure synergie des moyens humains et financiers» : l'InVS ne souhaitant financer désormais qu'un réseau unique et n'a pas retenu le réseau des GROG. Jusqu'alors les réseaux Sentinelles-Inserm et des GROG assuraient cette surveillance pendant la période hivernale.

Après analyse de ce projet et une consultation des membres du réseau, l'assemblée générale des Grog, «à une large majorité, a repoussé ce projet, n'y trouvant ni des bases administratives justes et saines, ni les valeurs qui faisaient le fondement de l'engagement des médecins» du réseau Grog. Cette décision a entraîné de facto l'arrêt du financement apporté par l'InVS aux Grog (354 725 EUR en 2013, soit 62% du budget total) et obligé l'association à licencier le personnel qui assurait jusque là la coordination nationale afin d'éviter un dépôt de bilan, ajoute le réseau.

Le réseau des GROG ne peut donc, à ce jour, reprendre son activité de surveillance. Les Grog, créés en 1984, effectuaient la surveillance de la grippe grâce à un maillage territorial de «vigies  (550 généralistes et une centaine de pédiatres principalement, mais aussi des médecins urgentistes, des médecins militaires et des pharmaciens). Ces vigies assuraient une surveillance clinique et, pour la plupart d'entre eux, réalisaient des prélèvements nasopharyngés, permettant d'identifier les différents virus respiratoires, de la grippe mais aussi d'autres virus qui circulent pendant l'hiver (par exemple le VRS de la bronchiolite, rhinovirus...).

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Dr Oustric

Et si la future 4 e année de DES préparait l'installation ? le projet d'un généraliste contre les déserts

La désertification médicale est-elle une fatalité ? Même si la situation démographique est loin d'être réjouissante, le Pr Stéphane Oustric, nouveau président du Conseil départemental de Haute...2

NASH : beaucoup de molécules en développement mais les hépatologues restent prudents

stétose hépatique

Très peu connue il y a à peine 10 ans, la NASH (ou stéato-hépatite non alcoolique) bénéficiera-t-elle bientôt de traitements médicamenteux... Commenter

Protection solaire : les Français mal informés et très négligeants

Expo solaire

Il y a encore du boulot ! En termes d'information, d'importants progrès doivent être menés pour que les Français aient un avis plus juste... Commenter

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme : la mise à jour des vaccins courants est au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir