Déclaration de politique générale - Valls : "la généralisation du tiers payant, une avancée décisive !"

Déclaration de politique généraleValls : "la généralisation du tiers payant, une avancée décisive !"

16.09.2014
  • Valls : "la généralisation du tiers payant, une avancée décisive !" - 1

    Valls : "la généralisation du tiers payant, une avancée décisive !"

C’est gagné pour Manuel Valls. Enfin, de justesse... Le premier ministre a obtenu mardi après midi la confiance des députés, mais à une courte majorité : 269 pour, 244 contre. Auparavant, il leur avait servi un discours de politique générale pendant 45 minutes, se réclamant des "valeurs chères à la gauche", en détaillant notamment une baisse d'impôt en 2015 et un geste pour les personnes âgées modestes.

Dans sa deuxième déclaration de politique générale en seulement cinq mois, le premier ministre a abordé la santé un court instant sur un ton plutôt lyrique, mais sans rentrer dans les détails : "Renouer avec l’égalité républicaine, c'est faire en sorte que plus aucun de nos concitoyens – parce que c’est trop cher, ou parce c’est trop loin – n'ait de mal à se soigner. Nous devons garantir l’accès à des soins de qualité, et permettre à chacun de vieillir dignement. Nous le devons à nos personnes âgées, nous le devons à ceux qui souffrent de handicaps," a-t-il dit alors que son gouvernement soutient actuellement le projet de loi sur la dépendance devant le Parlement et devrait bientôt prendre l’ordonnance sur l’accessibilité des lieux accueillant du public.

Comme François Hollande le 14 juillet, le premier ministre a cité le tiers payant pour tous en ville au nombre des avancée sociales importantes promues par son gouvernement : "pour les familles modestes, la généralisation du tiers payant prévue dans le projet de loi Santé, voilà une avancée décisive !", a-t-il dit à propos d’une des dispositions phares de la réforme de Marisol Touraine qui pourrait être adoptée mi-octobre par le conseil des ministres et devrait être discutée début 2015 au Parlement.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 8 Commentaires
 
JEAN FRANCOIS V Médecin ou Interne 17.09.2014 à 20h39

Ce n'est plus de la médecine libérale mais l'entrée à une médecin de salariat.
Le salariat médical ne sera qu'une infirmerie d'urgence.

Walls et MST Touraine : les communistes modernes caviars. Lire la suite

Répondre
 
SOPHIE P Médecin ou Interne 17.09.2014 à 09h37

Je suis déjà hors de moi de ne demander que 23 € par consultation, je vais devenir encore pire. Je demanderai le tiers de la somme demandée quand Carrefour en fera autant, ainsi que Toyota, ma Lire la suite

Répondre
 
catherine l Médecin ou Interne 17.09.2014 à 08h57

J'ai déjà prévenu mes patients que je ne le ferai pas.
Pourquoi ne pas lancer une pétition dans nos cabinets: les patients ne sont pas forcément pour, loin de là... et quand je leur explique Lire la suite

Répondre
 
SOPHIE P Médecin ou Interne 17.09.2014 à 09h45

Si déjà un tiers des médecins généralistes menaçait de se déconventionner, cette réforme débile ne passerait pas. Je signe tout de suite.

Répondre
 
michel a Médecin ou Interne 16.09.2014 à 23h05

Mes patients ne payent pas . je fais souvent l' impasse sur le TM. En revanche ils attendent 5 h .. chacun son truc .. Ce n est pas que je n'aime pas l argent , c est pour la Lire la suite

Répondre
 
SOPHIE P Médecin ou Interne 17.09.2014 à 09h43

Exactement. A ce moment là, délocalisons complètement les règlements et permettons nous d'être uniquement des soignants. Comme à la maison médicale de garde où une secrétaire s'occupe de tout.
Mais Lire la suite

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 17.09.2014 à 11h03

C'est pas malin !

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 16.09.2014 à 20h22

C'est NON et c'est un casus belli.
Il n'a qu'à modifier le seuil de déclenchement de la CMU. S'il ne le fait pas, c'est qu'il a une autre motivation que le bien des familles modestes. A savoir lier Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Crise

Déserts médicaux Ces départements qui ne connaissent pas la crise

Alors que la France médicale se dépeuple de ses généralistes, une douzaine de départements semble encore échapper à la décrue. Attractivité naturelle du territoire, volontarisme des leaders, ou...6

Maladies non transmissibles : l'OMS s'inquiète

.

"Le monde n'est pas en bonne voie pour atteindre la cible" de réduire d'un tiers, sur la période 2015-2030, le taux de mortalité prématurée... Commenter

Prévention et concertation au programme de la Stratégie nationale de santé

.

Prévention, accès aux soins, qualité des soins, innovation... Agnès Buzyn a dévoilé ce matin les grands axes de la Stratégie nationale de... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir