Les dépenses de santé ne baissent pas assez, selon la Cour des Comptes

Les dépenses de santé ne baissent pas assez, selon la Cour des Comptes

16.09.2014
  • Les dépenses de santé ne baissent pas assez, selon la Cour des Comptes - 1

La Cour des Comptes ne partage pas l’optimisme du gouvernement sur la bonne tenue des dépenses de santé. Pour 2013, celui-ci s'était félicité de mieux maîtriser ces dépenses, qui avaient été inférieures de 1,4 milliard d'euros aux prévisions. Les dépenses de santé ont été "mieux maîtrisées, mais seulement en apparence" en 2013, a souligné mardi la Cour dans son rapport annuel sur la Sécurité sociale. Le montant des dépenses a ainsi atteint 174 milliards d'euros contre un objectif voté de 175,4 milliards. Selon les magistrats financiers, l'ampleur de cette "sous-exécution" masque "la poursuite de la hausse de la dépense d'assurance maladie sans doute autant, voire un peu plus rapide en 2013 qu'en 2012". Le taux de progression de l'Ondam s'établit ainsi provisoirement à 2,4% en 2013, comme celui annoncé en 2012, ce qui "traduit un coup d'arrêt dans le ralentissement des dépenses constaté ces dernières années". La Cour, que préside Didier Migaud (photo), relève d'ailleurs que les dépenses d'assurance maladie ont augmenté deux fois plus vite en 2013 que le PIB en valeur. Et pour étayer son propos, la Cour des Comptes, pédagogue, explique que la sous-exécution s'explique "non pas par des économies supplémentaires" mais par la construction même de l'Ondam.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 2 Commentaires
 
FREDERIC M Médecin ou Interne 25.09.2014 à 17h08

Les dépenses d'assurance maladie ont augmenté deux fois plus vite en 2013 que le PIB en valeur, si le PIB à augmenté de 1€ en 2013, cela fait alors 2€, c'est à dire pas grand chose. Et dire qu'ils en Lire la suite

Répondre
 
ISABELLE G Médecin ou Interne 16.09.2014 à 21h27

Principe de KNOCK: la santé nourrit bien plus de biens portant qu'elle n'en guérit. A confondre dépenses de santé et dépenses de maladie on oublie ce qu’est la médecine. La promotion de la santé, Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Harcèlement

86 % des internes victimes de sexisme, 1 sur 10 de harcèlement sexuel

L’heure est à la dénonciation des comportements sexistes et du harcèlement, mais les internes en médecine n’ont pas attendu l’affaire Weinstein pour s’en préoccuper. En septembre dernier, l...3

Thyrofix, une cinquième spécialité à base de lévothyroxine disponible dès décembre

Pharmacie

Après le Lévothyrox, l’Euthyrox, la L-Thyroxin Henning, et L-Thyroxine Serb en gouttes voilà le Thyrofix. Dans un communiqué publié ce... 5

Le Sénat a peu retouché le PLFSS 2018 qui sera soumis au vote mardi

Sénat

En attendant le vote solennel de mardi, les sénateurs ont bouclé l'examen en première lecture du projet de loi de financement de la... Commenter

Infectiologie SPORT ET PATHOLOGIES INFECTIEUSES DE L'ENFANT Abonné

Sport

Les pédiatres infectiologues américains viennent de publier des recommandations sur la prise en charge et la prévention des pathologies... Commenter

Nutrition BOISSONS ÉNERGISANTES : PAS SANS RISQUES Abonné

boisson

Elles connaissent un franc succès auprès des jeunes, sportifs ou non. Cocktails de stimulants comme la caféine, la taurine, le... Commenter

A découvrir