La mortalité infantile dans le monde en baisse

La mortalité infantile dans le monde en baisse

16.09.2014

Le taux de mortalité parmi les enfants de moins de cinq ans continue de baisser et cette réduction s'est accélérée en 2013, constate l'Unicef dans un rapport publié mardi. Selon ce rapport 2014 "Niveaux et tendances de la mortalité infantile", 6,3 millions d'enfants de moins de cinq ans sont décédés, principalement de causes évitables, en 2013, soit environ 200.000 de moins qu'en 2012. Entre 1990 et 2013 ce taux de mortalité a chuté de 49% et la réduction annuelle moyenne s'est accélérée. L'Asie de l'Est, l'Amérique latine et les Caraïbes, et l'Afrique du Nord ont réduit leur taux de mortalité de plus des deux tiers depuis 1990. L'Afrique subsaharienne a réduit le sien de 48%, même s'il reste le plus élevé du monde (92 décès pour 1.000 naissances vivantes). Selon l'Unicef, l’Angola a le taux de mortalité le plus élevé (167 décès pour 1.000 naissances vivantes), et le Luxembourg, le taux le moins élevé (2).

La malnutrition joue un rôle dans la moitié des décès d'enfants de moins de cinq ans. Les autres causes principales sont les complications pendant l'accouchement, la pneumonie, la diarrhée et le paludisme. Selon le rapport, la manière la plus efficace d'assurer la survie de l'enfant est de lutter contre les principales maladies infectieuses par la vaccination, d'utiliser des moustiquaires imprégnées d'insecticide et de traiter la diarrhée par réhydratation.

Source AFP
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

La télémédecine pourrait réduire significativement les dépenses de santé, selon une étude

La télémédecine est souvent présentée comme une solution aux déserts médicaux mais permettra-t-elle aussi de faire des économies sur les dépenses de santé ? L'Association des laboratoires japonais...4

Dépistage des cancers cutanés : le seul examen visuel ne suffit pas

Mélanome malin

À l’heure où s’ouvre à Paris le congrès annuel de la société française de dermatologie, cette revue Cochrane tombe à pic. Selon la conclusio... 1

Après l'enquête ‘Implant Files’, les industriels répondent

Radiographie du thorax d'un homme atteint de cardiomégalie montrant un pacemaker ou stimulateur cardiaque

Suite à l’enquête journalistique internationale « Implant Files » dénonçant les défauts d’évaluation, de surveillance et de traçabilité des... 1

Cardiologie LES ANTICOAGULANTS ORAUX DIRECTS DANS LA PRATIQUE QUOTIDIENNE Abonné

.

Les anticoagulants oraux directs (AOD) sont de plus en plus prescrits en France et dans le monde entier. Leurs indications majeures sont la... Commenter

BPCO UNE "BRONCHITE" DU FUMEUR Abonné

Cigarette

Souvent jugées bénignes par le patient, les exacerbations aiguës de BPCO comportent un risque vital. Le généraliste se doit de les... Commenter

A découvrir