La mortalité infantile dans le monde en baisse

La mortalité infantile dans le monde en baisse

16.09.2014

Le taux de mortalité parmi les enfants de moins de cinq ans continue de baisser et cette réduction s'est accélérée en 2013, constate l'Unicef dans un rapport publié mardi. Selon ce rapport 2014 "Niveaux et tendances de la mortalité infantile", 6,3 millions d'enfants de moins de cinq ans sont décédés, principalement de causes évitables, en 2013, soit environ 200.000 de moins qu'en 2012. Entre 1990 et 2013 ce taux de mortalité a chuté de 49% et la réduction annuelle moyenne s'est accélérée. L'Asie de l'Est, l'Amérique latine et les Caraïbes, et l'Afrique du Nord ont réduit leur taux de mortalité de plus des deux tiers depuis 1990. L'Afrique subsaharienne a réduit le sien de 48%, même s'il reste le plus élevé du monde (92 décès pour 1.000 naissances vivantes). Selon l'Unicef, l’Angola a le taux de mortalité le plus élevé (167 décès pour 1.000 naissances vivantes), et le Luxembourg, le taux le moins élevé (2).

La malnutrition joue un rôle dans la moitié des décès d'enfants de moins de cinq ans. Les autres causes principales sont les complications pendant l'accouchement, la pneumonie, la diarrhée et le paludisme. Selon le rapport, la manière la plus efficace d'assurer la survie de l'enfant est de lutter contre les principales maladies infectieuses par la vaccination, d'utiliser des moustiquaires imprégnées d'insecticide et de traiter la diarrhée par réhydratation.

Source AFP
Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... Commenter

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir