Chikungunya : aux Antilles, l’épidémie ne faiblit pas

Chikungunya : aux Antilles, l’épidémie ne faiblit pas

12.09.2014

Le ralentissement de l'épidémie de chikungunya se poursuit dans les Antilles et sa progression continue en Guyane, selon la Cellule interrégionale d'épidémiologie (Cire) de l'Institut de Veille sanitaire (InVS). Au total, plus de 147.000 personnes ont été affectées par ce virus depuis son apparition fin d'année 2013 aux Antilles et en Guyane, contre 145.000 au dernier point épidémiologique portant sur la période du 25 août au 7 septembre. 107 décès indirectement liés au chikungunya ont été recensés, dont 37 expertisés à l'hôpital et 70 étant des certificats de décès établis à domicile et portant la mention du chikungunya.

A Saint-Martin, où l'épidémie est apparue pour la première fois en décembre 2013 dans les départements français d'Amérique (DFA), "la circulation du virus chikungunya est modérée", note la Cire pour qui "cette collectivité est toujours en phase 2 (transmission autochtone modérée)", avec 4.090 cas enregistrés depuis le début mais seulement une cinquantaine de nouveaux cas par semaine. A Saint-Barthélemy, la situation est similaire, le pic de l'épidémie étant passé depuis plusieurs semaines : 945 cas ont été enregistrés depuis décembre. En Martinique, "la tendance à la baisse se poursuit, malgré un léger ralentissement au cours des deux dernières semaines", relève l'InVS. La Martinique reste en phase 3 c'est-à-dire en épidémie généralisée, avec près de 62.000 personnes qui ont ou ont eu le "chik". En Guadeloupe, "l'épidémie se poursuit, le nombre de nouveaux cas est stable depuis 4 semaines et la situation correspond à une épidémie généralisée": plus de 77.000 personnes ont déjà été touchées. En Guyane, dernier des DFA a avoir été touché, "la circulation virale tend à se stabiliser" et la transmission du virus est qualifiée de "modérée" : 2.900 cas suspects ont été comptabilisés dont 51% sur la commune de Cayenne.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Exercice mixte

400 généralistes tentés par l'exercice mixte pourraient rejoindre les hôpitaux de proximité dès 2019

Pour retrouver une offre de médecine générale dans les territoires qui en sont dépourvus, le gouvernement mise sur le recrutement de 400 omnipraticiens dans les hôpitaux de proximité. Les premiers...Commenter

[VIDEO] Un maire généraliste veut forcer les remplaçants à s'installer, ils lui répondent

 - [VIDEO] Un maire généraliste veut forcer les remplaçants à s'installer, ils lui répondent-0

La santé n’est pas le sujet numéro 1 du Grand débat national, il est même absent des thèmes prioritaires pointés par Emmanuel Macron. Mais... 12

L'Autorité de la concurrence veut revenir sur l'interdiction de publicité pour les médecins

Publicité

Les médecins seront-ils un jour autorisés à faire de la pub ? Après le conseil d’État, l’Autorité de la concurrence ouvre, à son tour, la... 6

ORL DYSFONCTIONNEMENT RHINO-SINUSIEN CHRONIQUE, ÉTAPE DIAGNOSTIQUE Abonné

Dysfonctionnement rhino-sinusien chronique

Devant un dysfonctionnement rhino-sinusien chronique, il importe de ne jamais se lancer dans un traitement, notamment antibiotique et/ou... Commenter

Maladies chroniques GOUTTE : LES INFIRMIÈRES FONT MIEUX QUE LES MÉDECINS Abonné

Goutte

Cette étude anglaise du Lancet montre que la probabilité de contrôler l’uricémie et les crises chez les patients goutteux est trois fois... 2

A découvrir