70 000 personnes hospitalisées pour tentative de suicide chaque année

70 000 personnes hospitalisées pour tentative de suicide chaque année

09.09.2014
  • 70 000 personnes hospitalisées pour tentative de suicide chaque année - 1

    70 000 personnes hospitalisées pour tentative de suicide chaque année

A la veille de la journée mondiale de prévention du suicide, qui se déroule mercredi 10 septembre, l’InVS publie un rapport sur les hospitalisations et le recours aux urgences pour tentative de suicide en France. Chaque année, ce sont en moyenne 70 000 personnes qui « atterrissent » à l’hôpital pour tentative de suicide. Les femmes sont les plus concernées avec un taux de 21,6 pour 10 000 femmes par an contre 13,4 pour 10 000 hommes. Un taux plus important encore chez les adolescentes de 15 à 19 ans (43 pour 10 000).

L’étude souligne que le taux de réadmission pour TS est de 12,8% à 12 mois et progresse jusqu’à 26,6% à 8 ans. C’est entre 30 et 49 ans que les ré-hospitalisations pour tentatives de suicide sont les plus fréquentes, sans différence entre les hommes et les femmes. Environ un quart des patients de cette classe d’âge sont ré-hospitalisés au moins une fois.

Parmi les modes opératoires, le rapport de l’InVS relève que les intoxications médicamenteuses représentent 82% des tentatives de suicide hospitalisées, qui sont davantage le fait des femmes. La phlébotomie et la pendaison représentent respectivement 5% et 1,6% des hospitalisations pour tentative de suicide.

Si l’on fait exception de l’Ile de France et des Pays de la Loire, c’est dans les régions situées Nord et de l’Ouest de la France que l’on enregistre le plus de tentatives de suicice avec des taux supérieurs de 20% au taux national.

Fin juillet, la Drees avait publié une étude sur les personnes à risques.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Exercice mixte

400 généralistes tentés par l'exercice mixte pourraient rejoindre les hôpitaux de proximité dès 2019

Pour retrouver une offre de médecine générale dans les territoires qui en sont dépourvus, le gouvernement mise sur le recrutement de 400 omnipraticiens dans les hôpitaux de proximité. Les premiers...Commenter

[VIDEO] Un maire généraliste veut forcer les remplaçants à s'installer, ils lui répondent

 - [VIDEO] Un maire généraliste veut forcer les remplaçants à s'installer, ils lui répondent-0

La santé n’est pas le sujet numéro 1 du Grand débat national, il est même absent des thèmes prioritaires pointés par Emmanuel Macron. Mais... 12

L'Autorité de la concurrence veut revenir sur l'interdiction de publicité pour les médecins

Publicité

Les médecins seront-ils un jour autorisés à faire de la pub ? Après le conseil d’État, l’Autorité de la concurrence ouvre, à son tour, la... 6

ORL DYSFONCTIONNEMENT RHINO-SINUSIEN CHRONIQUE, ÉTAPE DIAGNOSTIQUE Abonné

Dysfonctionnement rhino-sinusien chronique

Devant un dysfonctionnement rhino-sinusien chronique, il importe de ne jamais se lancer dans un traitement, notamment antibiotique et/ou... Commenter

Maladies chroniques GOUTTE : LES INFIRMIÈRES FONT MIEUX QUE LES MÉDECINS Abonné

Goutte

Cette étude anglaise du Lancet montre que la probabilité de contrôler l’uricémie et les crises chez les patients goutteux est trois fois... 2

A découvrir