C'est arrivé le 7 septembre 1799 - Mort de Jan Ingenhousz

C'est arrivé le 7 septembre 1799Mort de Jan Ingenhousz

07.09.2014
  • C'est arrivé le 7 septembre 1799 - Mort de Jan Ingenhousz -1

    Mort de Jan Ingenhousz

Fils d'un marchand de Breda, en Hollande, Jan Ingenhousz (ou Jan Ingen-Housz), entreprit des études médicales en Angleterre sur l'incitation de, Sir John Pringle, président de la Royal Society et médecin personnel du roi . S'étant installé à Londres, grâce à Pringle, Ingenhousz allait se faire connaître comme l'un des premiers défenseurs de la variolisation. Après s'être installé à Vienne, où il demeura dix ans, il pratiqua ainsi l'inoculation sur les princes et princesses de la Maison d'Autriche dont l'impératice Marie-Thérèse dont il fut le médecin attitré.

Médecin, mais aussi chimiste et, surtout, botaniste

Rentré à Londres, après de fructueux voyages en Allemagne, en Hollande et en France, Ingenhousz fut reçu à la Royal Society de Londres.Ami de Joseph Priestley (1733-1804), le " découvreur " de l'oxygène et de Benjamin Franklin (1706-1790), Ingenhousz, non content d'être un médecin réputé, brilla dans bien d'autres domaines comme la chimie, la physique, la mécanique, l'histoire naturelle et, surtout, la botanique. En 1779, il s'intéressa ainsi aux végétaux et découvrit le rôle de la lumière dans la photosynthèse. l'année suivante, il fit publier un ouvrage intitulé « Expériences sur les Végétaux ». Ces travaux seront repris par le botaniste portugais Felix de Avellar Brotero dans son ouvrage « Compêndio de Botânica », plus précisément dans sa partie intitulée « Description historique de l'Arbre à Thé » où il évoque un gaz nocif qui se dégagerait des feuilles du thé et qui serait à l'origine de migraines.

Jan Ingenhousz

En 1785, Jan Ingenhousz participa au débat sur l'électroculture avant, en 1788, d'être l'initiateur en 1788 d'une expérience restée célèbre sur la conductibilité des métaux. C'est aussi à Ingenhousz que l'on doit l'emploi des plateaux de verre dans les machines électrostatiques.

 

 

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... 2

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... 1

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir