Ebola : l’ONU se donne six à neuf mois

Ebola : l’ONU se donne six à neuf mois

07.09.2014
  • Ebola : l’ONU se donne six à neuf mois-1

    Ebola : l’ONU se donne six à neuf mois

L'ONU se donne "six à neuf mois" pour stopper la transmission du virus Ebola dans les pays affectés, a annoncé vendredi le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon. "Les prochaines semaines seront cruciales", a déclaré M. Ban en appelant à la mobilisation internationale contre l'épidémie. S'exprimant à l'issue d'une rencontre avec de hauts responsables du dossier comme la directrice générale de l'OMS Margaret Chan et le coordinateur de l'ONU pour Ebola, David Nabarro, M. Ban a reconnu que l'épidémie était "beaucoup plus rapide que la réponse". Il a appelé les pays membres à "fournir les 600 millions de dollars nécessaires" pour soutenir les pays d'Afrique de l'Ouest les plus touchés (Guinée, Liberia, Sierra Leone), en réclamant "une augmentation massive de l'aide" en personnel médical et équipements en faveur de ces trois pays.

Annonçant la création d'un "centre de crise pour Ebola", il a ajouté: "L'objectif est de stopper la transmission d'Ebola dans les pays touchés dans un délai de six à neuf mois et d'éviter que le virus ne se répande dans le monde". M. Ban s'est cependant déclaré "convaincu de réussir" à contrôler l'épidémie et a appelé une nouvelle fois les compagnies aériennes et maritimes à ne pas annuler leurs liaisons vers les pays touchés pour ne pas empêcher les équipes médicales d'arriver sur place.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Martin Winckler

Dans « l'École des soignantes », Martin Winckler imagine un système de soins utopique

Dans « l’École des soignantes »*, le généraliste écrivain Martin Winckler décrit un hôpital utopique en 2039 mis en place par une communauté urbaine en France. Les femmes y sont majoritaires et les...8

L’ARS Ile-de-France lance le recrutement d’au moins 62 généralistes salariés

.

Cela faisait partie des mesures d’urgence du plan Ma Santé 2022, annoncée par Emmanuel Macron, le recrutement au niveau national de 400... 3

Le Bas-Rhin mise sur le 116 117 pour prendre en charge les soins non programmés en journée

.

L’URPS du Bas-Rhin, soutenue par l’ARS du Grand Est a lancé lundi dernier le dispositif “Un médecin 116 117” pour répondre à la demande de... Commenter

Ophtalmologie L'OPHTALMOLOGIE DE L’ENFANT EN SOINS PRIMAIRES Abonné

Ophtalmologie

En raison de délais de consultation souvent longs, l'ophtalmologie pédiatrique envahit les soins primaires. Il incombe aux médecins... 2

Gynécologie L'ENDOMÉTRIOSE Abonné

Endométriose

Retards diagnostiques, mauvaise coordination dans la prise en charge : une grande marge de progrès demeure sur l’endométriose, pathologie... Commenter

A découvrir