C'est arrivé le 6 septembre 1699 - Un nouveau règlement pour le Collège de chirurgie

C'est arrivé le 6 septembre 1699Un nouveau règlement pour le Collège de chirurgie

06.09.2014
  • Un nouveau règlement pour le Collège de chirurgie  - 1

    Un nouveau règlement pour le Collège de chirurgie

Le Collège de chirurgie précise dans ses nouveaux statuts , qui seront enregistrés le 3 février 1701, les nouveaux droits des chirurgiens dont l'association avec les barbiers subsiste encore. Cette association, datant de 1656, réfutée par les chirurgiens car elle nuisait à la considération que le public aurait dû avoir pour une profession aussi estimable et recommandable que la leur, ne cessera que le 23 avril 1743 après que le Roi de France ait fixé un nouveau cadre juridique à l'exercice de la profession de chirurgien.

Auparavant, les statuts du 6 septembre 1699 avaient précisé :

- Les droits et prérogatives du premier chirurgien du roi

- comment serait composée la communauté des maîtres chirurgiens de Paris

- l'organisation de l’élection des prévôts et du receveur

- la manière de convoquer les assemblées

- les nouvelles prérogatives et fonctions des chirurgiens dans la ville de Paris et ses faubourgs

- les qualités requises pour être admis à la maîtrise

- la qualité d'expert pour les bandages des hernies

- la réception des sages-femmes

- les droits de réception et d’aggrégation

- la police concernant tous ceux qui exerçaient la chirurgie en tout ou en parti

Contestation des médecins

Comme il n'était pas précisé dans ces nouveaux statuts que les élèves en chirurgie devaient être instruits à la faculté de médecine et qu’effectivement ils ne s’y rendaient pas, les médecins exprimèrent par la suite, en 1721, des contestations à la Société de chirurgie, qui demeurèrent lettre morte, à la faveur des lettres-patentes en forme d’édit de septembre 1724, par lesquelles sur sollicitation de son premier chirurgien Mareschal, le roi établit au Collège de chirurgie de Saint Côme cinq places de démonstrateurs en chirurgie, qu’il nommera sur proposition de son premier chirurgien.

.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Infirmière

En direct des rencontres de ReAGJIR à Avignon Infirmière en pratique avancée : un métier pensé pour l’hôpital ?

Les infirmiers en pratique avancée (IPA) feront-ils évoluer la pratique des généralistes ? Les jeunes généralistes ont découvert les contours de la collaboration avec ces futurs professionnels ce...6

Un docu poignant sur les derniers jours d'un médecin de campagne sans successeur

Laine

C'est l'histoire d'un médecin de campagne. Un généraliste isolé, qui travaille à l'ancienne. De 7h30 à 21h30. Tous les jours sauf le... 15

La méditation en pleine conscience, solution pour prévenir le burn-out des soignants ?

Méditation

Prévenir l'apparition des risques psychosociaux est possible. Mercredi, lors du 4e colloque de l’association SPS (soins aux professionnels... 9

Cardiologie LES ANTICOAGULANTS ORAUX DIRECTS DANS LA PRATIQUE QUOTIDIENNE Abonné

.

Les anticoagulants oraux directs (AOD) sont de plus en plus prescrits en France et dans le monde entier. Leurs indications majeures sont la... Commenter

BPCO UNE "BRONCHITE" DU FUMEUR Abonné

Cigarette

Souvent jugées bénignes par le patient, les exacerbations aiguës de BPCO comportent un risque vital. Le généraliste se doit de les... Commenter

A découvrir