C'est arrivé le 6 septembre 1699 - Un nouveau règlement pour le Collège de chirurgie

C'est arrivé le 6 septembre 1699Un nouveau règlement pour le Collège de chirurgie

06.09.2014
  • Un nouveau règlement pour le Collège de chirurgie  - 1

    Un nouveau règlement pour le Collège de chirurgie

Le Collège de chirurgie précise dans ses nouveaux statuts , qui seront enregistrés le 3 février 1701, les nouveaux droits des chirurgiens dont l'association avec les barbiers subsiste encore. Cette association, datant de 1656, réfutée par les chirurgiens car elle nuisait à la considération que le public aurait dû avoir pour une profession aussi estimable et recommandable que la leur, ne cessera que le 23 avril 1743 après que le Roi de France ait fixé un nouveau cadre juridique à l'exercice de la profession de chirurgien.

Auparavant, les statuts du 6 septembre 1699 avaient précisé :

- Les droits et prérogatives du premier chirurgien du roi

- comment serait composée la communauté des maîtres chirurgiens de Paris

- l'organisation de l’élection des prévôts et du receveur

- la manière de convoquer les assemblées

- les nouvelles prérogatives et fonctions des chirurgiens dans la ville de Paris et ses faubourgs

- les qualités requises pour être admis à la maîtrise

- la qualité d'expert pour les bandages des hernies

- la réception des sages-femmes

- les droits de réception et d’aggrégation

- la police concernant tous ceux qui exerçaient la chirurgie en tout ou en parti

Contestation des médecins

Comme il n'était pas précisé dans ces nouveaux statuts que les élèves en chirurgie devaient être instruits à la faculté de médecine et qu’effectivement ils ne s’y rendaient pas, les médecins exprimèrent par la suite, en 1721, des contestations à la Société de chirurgie, qui demeurèrent lettre morte, à la faveur des lettres-patentes en forme d’édit de septembre 1724, par lesquelles sur sollicitation de son premier chirurgien Mareschal, le roi établit au Collège de chirurgie de Saint Côme cinq places de démonstrateurs en chirurgie, qu’il nommera sur proposition de son premier chirurgien.

.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Reportage Télémédecine : test grandeur nature dans le Grand Est

C’est depuis l’ancienne animalerie remise à neuf du vieil hôpital de Strasbourg, aujourd’hui siège de la société Hopimédical, que le lancement officiel du chantier a eu lieu le 11 septembre, auprès...Commenter

Dossier congrès

Maladie athéromateuse40 ans d’angioplastie... et encore des questions Abonné

ouv

Quarante ans après la première intervention chez l’homme, l’angioplastie a révolutionné la prise en charge des syndromes coronariens et la... Commenter

Stratégie nationale de santé Agnès Buzyn joue la concertation Abonné

.

La ministre a mis au point en début de semaine une Stratégie Nationale de Santé (SNS) en quatre points qui sera la feuille de route du... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir