La CSMF prête à engager le bras de fer avec le gouvernement

La CSMF prête à engager le bras de fer avec le gouvernement

04.09.2014
  • La CSMF prête à engager le bras de fer avec le gouvernement-1

 

Projet de loi de santé, DPC, harcèlement des caisses, les sujets de mécontentement sont nombreux pour la CSMF en cette rentrée 2014. Et le syndicat se dit prêt à se mobiliser si un changement de cap ne s’opère pas du côté du gouvernement.

Alors que le projet de loi de santé doit être présenté en conseil des ministres, fin septembre-début octobre, Jean-Paul Ortiz a fait part, lors de sa conférence de rentrée, de la nécessité de changements importants du texte actuel.

Le président du syndicat a dénoncé, sur la méthode un "simulacre" de concertation, et sur le fond un texte "liberticide" et "étatiste". Il fustige le projet de Service Territorial de Santé au Public (STSP) qui remet en cause la liberté d’installation et donne aux ARS la mainmise sur la médecine libérale. La CSMF conteste également la remise en cause de la permanence des soins non obligatoires, le centrage sur l’hôpital public, ou le démantèlement de la convention médicale.

La question du tiers payant généralisé reste un sujet de tension principal du projet. Le président de la CSMF a rappelé l’opposition catégorique de son syndicat à cette mesure, estimant que d’une point de vue technique, sa mise en place n’était tout simplement pas possible. Rejettant un dispositif qui coûtera de l’argent et du temps aux médecins, il s’est en revanche déclaré en faveur d’un "tiers payant social".

Si le projet de loi de santé devait rester dans sa configuration actuelle, la CSMF assure qu’elle est donc prête à se mobiliser contre un texte "funeste" et à s’engager dans un "conflit dur".

Autres motifs de griefs pour le syndicat, le DPC qui, faute de financements, organise la "spoliation des médecins". La CSMF promet également au gouvernement une mobilisation aux côtés de l’UNAPL, contre la réforme des professions réglementées qui stigmatise, selon le syndicat, les médecins libéraux. Enfin, Jean-Paul Ortiz a dénoncé le retour du harcèlement des caisses qui mène à des situations "injustifiées" et "discriminantes" et a rappelé que le syndicat était opposé au "libre-arbitraire d’un délit statistique".

Amandine Le Blanc
Source : Legeneraliste.fr
Commentez 9 Commentaires
 
TRISTAN S Médecin ou Interne 05.09.2014 à 17h08

La CSMF gesticule toujours beaucoup je me souviens d'avoir manifesté à Paris contre le secteur 2 avec la CSMF et quelque jours après son président signait pour ...
Et depuis le temps que notre C de Lire la suite

Répondre
 
FREDERIC M Médecin ou Interne 05.09.2014 à 10h23

La concertation au niveau de l'Etat consiste à réunir des representants autour d'un texte pondu par un enarque, le plus souvent ignare du sujet qu'il traite (mais il parait qu'ils sont pires quand Lire la suite

Répondre
 
PIERRE A Médecin ou Interne 05.09.2014 à 08h48

Ouaf, ouaf, ouaf !
Retenez-moi où je fais un malheur dit le valet Chassang, après avoir avalé toutes les couleuvres du gouvernement et tout signé, dont la captation par l'Etat des fonds de réserve Lire la suite

Répondre
 
JEAN CLAUDE B Médecin ou Interne 05.09.2014 à 12h43

L'intérêt de Chassang et de ses acolytes (qui touchent des jetons de présence chez des assureurs-banquiers) est bien évidemment de couler la CARMF au plus vite.

Répondre
 
TRISTAN S Médecin ou Interne 05.09.2014 à 17h09

Tout à fait d'accord avec vous

Répondre
 
MARC M Médecin ou Interne 04.09.2014 à 19h24

Les gouvernements depuis 2008 ont entrepris, pour complaire aux chantres de l'ultra libéralisme, de détruire systématiquement tout ce qui a structuré la société Française depuis 70 ans .... Alors Lire la suite

Répondre
 
DIDIER D Médecin ou Interne 04.09.2014 à 18h53

Il est vraiment temps de casser la gueule à ce gouvernement de branquignols,qui nous mène en bateau depuis 2 ans passés.

Répondre
 
JEAN CLAUDE B Médecin ou Interne 05.09.2014 à 12h37

Il y a aussi l'arc, à 50 mètres, en une flèche, à la loyale !

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 05.09.2014 à 14h27

ça avait déjà bien commencé avant avec Roselyne !

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Revel

Interview de Nicolas Revel (Cnam) Télémédecine : « débuter par les patients en ALD »

Les négociations conventionnelles sur la télémédecine et sur la CSG ont débuté aujourd'hui. Le directeur général de la Cnam espère aboutir à un accord dans les trois mois pour la télé-expertise et...Commenter

Élections à l'Ordre : les conseils départementaux bientôt paritaires et rajeunis

Urne

Aux urnes praticiens ! En 2018, la moitié de vos conseillers ordinaux seront renouvelés. Les Yvelines, l'Indre-et-Loire, la Saône-et-Loire,... Commenter

Allaiter diminue le risque de diabète chez la mère

Allaitement

Les conclusions d'un article paru dans le JAMA Inter Med. du 16 janvier dernier, indiquent qu'il y aurait un lien très fort entre la durée... Commenter

Gastro-entérologie L’APPENDAGITE Abonné

Appendagite

L’appendagite est souvent à l’origine d’un “ventre chirurgical”. Elle est due à des torsions, ou des inflammations d’appendices... 2

Nouvelles consultations VACCINATION, PEU DE VRAIES CONTRE-INDICATIONS Abonné

seringues

Obligation vaccinale ou pas, « un professionnel de santé peut évidemment ne pas vacciner un enfant présentant un état de santé particulier... Commenter

A découvrir